Marchés

Armoric invente le saucisson de poisson

|
Twitter Facebook Linkedin Google + Email Imprimer

DossierFruit de trois années de recherche et développement, le saucisson de poisson représente un défi technique relevé haut la main par la marque de Meralliance.

 

Armoric, la marque de la société bretonne Meralliance, s'invite pour l'apéritif en proposant la première gamme de saucissons de poisson du marché ! Cette innovation est avant tout le fruit d'un ambitieux travail de R & D. « La nouveauté que nous apportons avec le saucisson de poisson, c'est l'utilisation de la fermentation lactique. Ce procédé, issu de la fabrication du saucisson de porc, permet la transformation des protéines du poisson en une texture souple qui va conditionner la mastication du produit », explique Éric Pocreau, responsable R & D chez Meralliance.

 

Intensifier le goût

Ce procédé favorise également la transformation de matières grasses en molécules aromatiques, ce qui, selon Éric Pocreau, intensifie le goût. Au-delà du défi technique qui représente un travail de trois années bien remplies, force est de constater que le résultat gustatif est bel et bien au rendez-vous. Passées les premières hésitations, peut-être liées à l'heure matinale à laquelle se sont réunis les membres du jury des Oscars de l'innovation de LSA, la plupart des professionnels ont été surpris à la fois par la texture du produit, qui se rapproche sans conteste de celle d'un saucisson traditionnel, mais aussi par le goût.

Armoric entend frapper fort avec une gamme composée de trois références : chorizo de saumon, saucisson de thon aux noix et saucisson de thon au poivre. Présenté dans une barquette transparente de 70 g qui offre au consommateur une bonne appréciation du produit, ce dernier est tranché et invite au grignotage sans complexe. Et pour cause ! Le saucisson de poisson est quatre fois moins gras qu'un saucisson traditionnel, une fois et demie moins salé et deux fois moins calorique qu'un saucisson de porc traditionnel. Des arguments qui devraient faire mouche auprès des accrocs de l'apéritif, mais également des distributeurs en quête de nouvelles tendances de consommation et de véritables innovations. Système U a déjà donner son accord à un référencement national, les magasins Leclerc de l'Ouest de la France ont fait rentrer le produit. D'autres référencements sont en cours, dans les plus gros Casino et les Intermarché de l'Ouest.

 

Un nouveau segment ?

Dominé par les rillettes, taramas et surimis, le rayon traiteur de la mer pourrait-il être complété par un nouveau segment ? Au Salon international de l'alimentation, qui s'est tenu en octobre 2010 à Villepinte, Armoric voyait déjà la concurrence arriver : Guyader, autre entreprise bretonne, profitait de l'occasion pour présenter son saucisson de thon. Gageons que les principaux acteurs ne devraient pas rester sur la touche !

Testez LeMoniteur.fr en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Toutes les actus de la consommation et de la distribution

je m’inscris à la newsletter

 
Suivre LSA Suivre LSA sur facebook Suivre LSA sur Linked In Suivre LSA sur twitter RSS LSA