Franchise Expo Paris 2015

Arnaud Montebourg devient vice-président d'Habitat chargé de l'innovation

|
Twitter Facebook Linkedin Google + Email Imprimer

L'ancien ministre de l'Economie et du Redressement productif, Arnaud Montebourg, a été nommé à la vice-présidence de l'enseigne d'ameublement Habitat. Il va s'y occuper en priorité de l'innovation. Il a également créé sa propre société, "Les équipes du Made in France". 

L'ancien ministre de l'Economie et du Redressement productif se lance dans les affaires
L'ancien ministre de l'Economie et du Redressement productif se lance dans les affaires

L'ancien ministre de l'Economie, du Redressement productif et de l'Economie sociale et solidaire, Arnaud Montebourg, qui a démissionné avec fracas du gouvernement Valls en compagnie de Benoît Hamon, va apporter son concours à l'enseigne Habitat, en tant que vice-président de l'enseigne d'ameublement en charge de l'innovation. Habitat, enseigne créée en Angleterre en 1964 (et pas en France !), a été rachetée par le groupe français Cafom en 2011, et met les bouchées doubles depuis peu sur la relocalisation de la production, et les collaborations avec des entreprises tricolores emblématiques.

Hervé Giaoui, président de Cafom et d'Habitat, précise avoir rencontré Arnaud Montebourg l'an dernier, "au moment ou nous annoncions le raptriement en France de la production d'une partie de nos collections. Nous partageons un certain nombre de valeurs et souhaitons tous deux faire rayonner la marque France à l'international".

Arnaud Montebourg, qui désirait travailler dans le monde de l'entreprise après son passage par la politique, juge dans un communiqué  qu'"Habitat est une marque capable de porter haut les couleurs du Made in France. Je suis très heureux de rejoindre Hervé et ses équipes et enthousiaste à l’idée de contribuer à accélérer la politique d’innovation de cette marque emblématique".

L'ancien ministre devient donc vice-président du conseil de surveillance de la chaîne d’ameublement Habitat, ce qui signifie qu'il ne sera pas salarié de l’enseigne. "Il touchera une indemnité, comme les cinq autres membres du conseil de surveillance", précise Hervé Giaoui dans les colonnes du Monde.

 

Insead et Princeton

L'ancien ministre rendu célèbre pour sa marinière avait déclaré qu'il ne souhaitait plus faire de politique, et semble s'y tenir. Il a créé sa propre société, "Les équipes du Made in France", une SAS dotée d'un capital de 100 000 €, dont le but est de lever des fonds et de créer des organisations autour de la thématique dont il s'était fait le chantre quand il était ministre. Après son départ de Bercy, Arnaud Montebourg a également suivi les cours de la très chic école de dirigeants, l'Insead, et il donne des cours d'économie à la prestigieuse université de Princeton, aux Etats-Unis. 

 

Toutes les actus de la consommation et de la distribution

je m’inscris à la newsletter

 
Suivre LSA Suivre LSA sur facebook Suivre LSA sur Linked In Suivre LSA sur twitter RSS LSA