Retail: quelles approches pour développer agilité et performance?

|

La pandémie de covid 19 montre que le commerce est en pleine mutation. L’agilité, la souplesse et la rapidité sont les révélateurs de cette crise. Les marques ont développé des innovations à grande vitesse, en quelques jours, là où habituellement, cela prenait quelques mois. A l’occasion d’une matinée 100% digitale, LSA et Facebook se sont associés pour partager 4 approches permettant aux retailers de développer leur agilité et leur performance.

article web conf facebook
 
Durant cette matinée accessible en replay, Guillaume Cavaroc, Business Director - Retail & E-commerce chez Facebook explique : la crise a été vectrice d’accélération et les modèles économiques se sont inversés pour pouvoir être au côté du consommateur au moment où il a envie de consommer. Les distributeurs ont dû d’abord faire preuve de réactivité face à un contexte inédit pour se mettre en ordre de marche par rapport aux nouvelles attentes des consommateurs et innover rapidement. 
 
4 distributeurs ont répondus à l’appel pour présenter leurs innovations avec 4 leviers de performances. 
 
  • La performance via la complémentarité des médias
L’ADN du test and learn habituellement « réservé » aux pure-player transpire aujourd’hui chez tous les distributeurs. Thomas Fagot - Fondateur - Mobsucess a présenté l’exemple de GIFI. Ce distributeur brick and mortar a mis en place pour la première fois un plan 100% digital, seul levier suffisamment agile dans un contexte incertain autour de la réouverture des magasins post confinement (délai, modalité etc..). Il a ainsi pu mesurer la complémentarité de cette campagne avec les médias traditionnels activés par la suite, avec par exemple +28% de revenus incrémentaux des campagnes Facebook et instagram + TV vs la TV uniquement. 
 
  • La performance via l’internationalisation 
Face à cette crise le rôle du magasin a été complètement bouleversé.La découverte des produits ne se passe plus au sein des magasins mais en ligne, et il devient nécessaire de s’appuyer sur la puissance de la data pour faire découvrir, inspirer et ne pas rater une partie du business. Emilien Foiret- Directeur Marketing et Co-fondateur de Cabaïa a avancé beaucoup plus vite sur son internationalisation pour répartir le risque face à la pandémie. L'accessoiriste est passé de 15% d'investissement à l'international en 2019 à 22% en 2020 en faisant appel à au ciblage d'audiences similaires. La stratégie étant de pousser les produits best-sellers en France auprès d'audiences similaires en Europe pour identifier des zones fortes où aller chercher de la conversion et d’optimiser la performance via le ciblage linguistique.
 
  • La performance via les messageries 
En ce contexte de crise, le messaging a augmenté de plus de 50%, l’utilisation de la messagerie n’est plus seulement un vecteur de communication post achat mais devient un vecteur de découverte des produits. Thomas Rudelle, Directeur Marketing digital Monde de Carrefour, explique que la relation client via la messagerie s'est accélérée avec le covid 19 pour être là où les clients se trouvaient et pour pallier la non diffusion des catalogues papier. « En 3 semaines, nous avons décliné l’expérience de digitalisation des catalogues autour de 220 hypermarchés. En l’espace de 4 mois nous avons touché plus de 11 millions de personnes et avons compté plus de 1 million de catalogues lus (temps moyen de lecture de ~4mn»)
 
  • La performance via l’union de la data et de la créa 
La partie créative reste clé pour se différencier. L’alliance de la data et de la création permet de révéler les produits. Camille Cordonnier CMO de Greenweez a amélioré ses performances grâce à l’union de la data et de la création. Elle et Fabien Gagnot - CEO - The Source ont eu 3 mois pour obtenir une meilleure rentabilité des campagnes d’acquisition en mettant en place une collaboration et une co-construction entre l’annonceur, l’agence média et la créa. 3 axes ont été mis en place : optimiser les campagnes sous performantes, capitaliser sur les créa gagnantes pour les adapter sur différents univers et utiliser de nouveaux insights pour les nouvelles créas. Les résultats sur les tests : le retour sur investissement a doublé avec le même investissement. 
 
La crise a accéléré les transformations et changé durablement les comportements des consommateurs. Selon la vision du commerce de demain pour Facebook, il faudra faire découvrir ses produits en ligne avec 4 tendances à saisir:  la réalité augmentée pour tester le produit et le live shopping, qui pèsera 120 milliards de dollars à la fin de l’année en Asie. Autre tendance forte: le check out, les paiements natifs en direct pour se rapprocher d’une expérience shopping sans couture. Et enfin, une obligation pour les retailer dans ce contexte hors norme : avoir une discussion régulière et continue avec ses clients via les plateformes de messagerie
 
 
 
 

 

 

 

 

 

 

Testez LeMoniteur.fr en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.
X

Recevez chaque matin tous les faits marquants sur les stratégies digitales, omnicanales et e-commerce des distributeurs et sur les solutions technologiques conçues pour les accompagner.

Ne plus voir ce message