Asmodée pose ses pions en Chine

|
Twitter Facebook Linkedin Google + Email Imprimer

L'éditeur de jeux a ouvert une filiale à Shanghai. Objectif : prendre position, avec une offre différente et un marketing privilégiant l'essai des produits et le partage d'expérience.

Non, Asmodée n'est pas que le nom d'un démon biblique régnant, notamment, sur le jeu. C'est aussi un éditeur français de jeux, créé en 1995 et situé à Guyancourt (78). Si la société a d'abord été connue en qualité d'éditrice des inoxydables cartes Pokémon, c'est dans les jeux en sac qu'elle a forgé son expertise et son succès : Jungle Speed, Time's Up !, Dobble... Ces jeux d'un genre nouveau, proposant des parties courtes et trépidantes, ont conquis les jeunes adultes et dépoussiéré l'image de la catégorie.

Animations en cafés-jeux

Asmodée poursuit sa croissance en France, mais aussi à l'étranger. Dans l'Hexagone, la marque a terminé l'année en deuxième position sur le segment des jeux, derrière Hasbro, mais devant Goliath. « En fait, nous étions premiers sur tout le permanent. Ce n'est qu'à la semaine 43, fin octobre, qu'Hasbro a repris la tête, les consommateurs ayant tendance à privilégier les classiques à Noël », explique Nicolas Benoist, directeur marketing Asmodée. Mais si leurs jeux cartonnent en France, les ventes sont aussi en essor à l'étranger.

Déjà présent dans une quarantaine de pays, Asmodée vient d'ouvrir une filiale à Shanghai. Sur le marché, classique, du jeu chinois, l'accent sera donné sur l'animation, recette qui fonctionne en France où Asmodée en réalise près de 1 500 par an. « La meilleure façon de faire vendre, estime Stéphane Carville, président du directoire du groupe. Pour faire découvrir nos best-sellers en Chine, nous nous associerons aux cafés-jeux. Il en existe quelque 2 500 à Shanghai et à Pékin. »

Dans un premier temps, seront proposés les jeux phares de la marque, ainsi que certains jeux édités par ses partenaires. Ils seront diffusés via des distributeurs locaux et des chaînes spécialisées. « Nos jeux y seront proposés au même prix qu'en Europe. Nous sommes donc sur un modèle sain », poursuit Stéphane Carville.

Les chiffres

  • 100 M € de CA réalisés par Asmodée en 2011, (dont 50% à l'export)
  • 2e acteur du jeu en France en 2012, derrière Hasbro
  • 170 salariés dans le monde

Source : Asmodée

 

«Depuis 2007, nous avons renforcé notre stratégie de développement à l’international. La Chine est particulièrement intéressante, car elle représente le troisième marché du jouet dans le monde après les États-Unis et le Japon.»

STÉPHANE CARVILLE, président du directoire d’Asmodée

 

Réagir

Pseudo obligatoire

Email obligatoire

Email incorrect

Commentaire obligatoire

Captcha obligatoire

Testez LeMoniteur.fr en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Toutes les actus de la consommation et de la distribution

je m’inscris à la newsletter

Article extrait
du magazine N° 2261

Couverture magasine

Tous les jeudis, l'information de référence de la grande consommation Contactez la rédaction Abonnez-vous

Appels d’offres

Accéder à tous les appels d’offres

X

Recevez chaque semaine les actualités du marketing et de la communication online et offline des marques et des distributeurs.

Ne plus voir ce message
 
Suivre LSA Suivre LSA sur facebook Suivre LSA sur Linked In Suivre LSA sur twitter RSS LSA