Atac ferme un magasin en Russie

|

Le groupe de distribution Atac, détenu par Auchan, envisage de mettre un terme à ses investissements dans une région proche de Moscou, à la suite d'un litige avec des partenaires russes en charge de la construction d'un magasin, a indiqué le groupe. "Le supermarché Atac (...) a été contraint de cesser son travail dans la ville de Vladimir" (190 km à l'est de Moscou), précise un communiqué du groupe, évoquant "des circonstances insurmontables", liées à l'un de ses deux magasins dans la ville russe. En 2008, Atac a décidé de construire quatre magasins dans la région de Vladimir. Le premier supermarché a ouvert ses portes fin 2008 à Vladimir. Quant au deuxième, au coeur du litige, il a ouvert en février 2010 dans cette même ville "non sans difficultés, liées à la construction du bâtiment", précise le communiqué. Mais "en juillet, le nouveau supermarché s'est vu privé d'électricité, et a été contraint d'emporter ses produits et de fermer". Les deux autres magasins prévus à Vladimir ne sont pas encore construits. Le groupe Atac dispose de 40 magasins en Russie.

Testez LeMoniteur.fr en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Toutes les actus de la consommation et de la distribution

je m’inscris à la newsletter