Atol fête ses dix ans de « made in France »

|

Il y a dix ans, Atol, bien avant la mode du « made in France », prenait le pari de la relocalisation en France, dans le Jura.

Atol sera présent  à bord du train de la
Atol sera présent à bord du train de la

Une décennie plus tard, fier de cette décision prise, le groupe, dans le cadre de la quatrième semaine de l’Industrie, monte dans le train de la Nouvelle France industrielle afin de partager son expérience. Du 7 au 26 avril 2014, ce train partira à la rencontre de quinze villes françaises, afin de promouvoir les métiers industriels.

1000 enplois créés et maintenus

« Notre modèle coopératif nous a permis, il y a dix ans, de faire des choix audacieux dont celui de la relocalisation. Nous faisons partie des pionniers à avoir fait le pari de rapatrier notre outil industriel en France, se réjouit Philippe Peyrard, directeur général délégué de l’enseigne. Cette stratégie s’est avérée gagnante, nous avons pu soutenir une industrie alors en déclin, et ainsi maintenir et créer plus de 1000 emplois. »

 

Testez LeMoniteur.fr en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Toutes les actus de la consommation et de la distribution

je m’inscris à la newsletter