Atol optimise ses structures

|

organisation - Le groupement d'opticiens a réuni au sein d'une même entreprise toutes ses sociétés opérationnelles et recruté trois cadres dirigeants.

Atol se réorganise pour aller de l'avant. La coopérative d'opticiens regroupe trois de ses sociétés, Atol SA, Atol Distribution et Visatol, en une seule structure juridique, Atol. Objectif : simplifier la gestion administrative. « Ancienne centrale d'achats commune avec Visual, le GIE Visatol n'était plus actif et l'existence de la filiale Atol Distribution n'apportait que des contraintes de fonctionnement, explique Philippe Peyrard directeur général délégué. Certes, cette réorganisation garantit une meilleure lisibilité des bilans à nos partenaires bancaires, mais nous sommes et resterons une coopérative. »

1 000 unités à fin 2010

Parallèlement, Atol renforce son encadrement (1). Il se dote d'une direction de la qualité, qui assurera le suivi de la certification ISO 9001 obtenue en avril 2008 par le réseau. Le groupement vient par ailleurs de recruter un directeur achats et distribution issu de l'industrie de l'optique, Vincent Biessy. Son arrivée « est liée à la création de notre centre logistique de Beaune, précise Philippe Peyrard. Nous avons atteint le seuil des 100 millions d'euros d'achats annuels et notre plan de développement, qui vise les 1 000 magasins fin 2010, impose de nous mettre en ordre de marche. »

Un nouveau directeur informatique, Emmanuel Starck, issu du groupe Le Duff, assurera l'intégration des systèmes entre le site de Beaune et le siège d'Antony et de mènera des réflexions sur l'EDI, le dossier médical informatisé, etc. Enfin, Atol accueille un directeur architecture commerciale, Éric Broncard, issu de l'agence Media 6 Design. Il accélérera la diffusion du nouveau concept de l'enseigne. « Nous avons commencé par la communication, avec un budget annuel brut de 22 M E, détaille Philippe Peyrard. Nous complétons avec les autres métiers de la distribution pour atteindre une nouvelle dimension ».

Signe de ce gain de maturité, Atol a durci ses conditions d'adhésion cette année, ce qui a eu pour effet de réduire son rythme d'expansion de moitié... Pour recruter une cinquantaine de nouveaux magasins, tout de même !

Testez LeMoniteur.fr en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Toutes les actus de la consommation et de la distribution

je m’inscris à la newsletter

Article extrait
du magazine N° 2057

Couverture magasine

Tous les jeudis, l'information de référence de la grande consommation Contactez la rédaction Abonnez-vous