Auchan Drive mise sur 25 % de son chiffre d’affaires réalisés via mobile

|
Twitter Facebook Linkedin Google + Email Imprimer

CAS PRATIQUE Le groupe Auchan a complètement revu et corrigé son application « Auchan Drive » pour la rendre plus pratique d’utilisation. Et, accessoirement, pour en faire un levier de dynamisation de son chiffre d’affaires.

Parce que 54 % des utilisateurs de smartphones et de tablettes les utilisent pour préparer leurs commandes… Parce que, déjà, 19 % du chiffre d’affaires des différents sites s’effectuent à partir de mobiles… Autant de bonnes raisons, pour Auchan, de faire évoluer son application mobile Auchan Drive.

Opérationnelle depuis ce mois de juillet 2014, cette appli offre un écran d’accueil plus intuitif, notamment quand il s’agit de repérer les offres et autres bons plans du moment. Elle permet, aussi, d’accéder aux différentes rubriques du site plus facilement, et propose même un onglet de recherche pour aller encore plus vite et arriver directement au produit voulu. Et tout ça, donc, développé pour un affichage optimisé en version mobile. Avec même, luxe suprême, la possibilité de flasher les codes-barres des produits pour les intégrer directement dans son panier de courses. Une « appli » nouvelle version qui entend être « plus intuitive, plus pratique, plus mobile » – en même temps, c’est un peu le moins qu’on puisse attendre… Une « appli », surtout, conçue pour l’enseigne comme un levier de dynamisation du chiffre d’affaires. Ainsi que le souligne Pascal Damien, directeur d’Auchan Drive, « elle se veut être un outil de fidélisation clients » avec, comme espoir, de voir « la part de chiffre d’affaires réalisé via mobile atteindre 25 % dans les mois à venir ? » J.-N. C.

Testez LeMoniteur.fr en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Toutes les actus de la consommation et de la distribution

je m’inscris à la newsletter

Article extrait
du magazine N° 2333

Couverture magasine

Tous les jeudis, l'information de référence de la grande consommation Contactez la rédaction Abonnez-vous

 
Suivre LSA Suivre LSA sur facebook Suivre LSA sur Linked In Suivre LSA sur twitter RSS LSA