Auchan et Alibaba deviennent partenaires en Chine pour unir le commerce digital et physique

|

Alibaba vient d’entrer au capital du distributeur chinois Sun Art dont Auchan et Ruentex étaient déjà co-actionnaires. De quoi constituer "une alliance stratégique" dans le pays, mettre en commun les compétences sur le commerce physique et digital et transformer les magasins ainsi que l'expérience client.

Auchan et Alibaba annoncent une alliance stratégique en Chine
Auchan et Alibaba annoncent une alliance stratégique en Chine© Auchan

C’est un petit -ou gros- coup de tonnerre dans la distribution qui vient de s’opérer en Chine. Auchan Retail, Ruentex et le géant du e-commerce Alibaba sont désormais partenaires dans Sun Art Group, et vont partager leurs expertises en matière de commerce physique, et de commerce en ligne. Sun Art Group était jusqu’ici la coentreprise de distribution entre Auchan Retail et Ruentex, et l’un des leaders du commerce alimentaire en Chine avec 490 magasins dont 446 hypermarchés dans 29 provinces sous enseigne RT-Mart et Auchan, des superstores et des magasins automatiques de proximité Auchan Minute. Alibaba est lui le principal e-commercant chinois, qui s’appuie sur son immense marketplace, une forte logistique et une présence de plus en plus affirmée sur les petits magasins de proximité, très nombreux en Chine. Cette alliance nouée entre les trois acteurs doit participer à la construction "du commerce phygital alimentaire en Chine", et "permettre à l'ensemble des activités de Sun Art de bénéficier de l'écosystème digital d'Alibaba" selon un communiqué commun.

L’aspect financier du dossier repose sur l’entrée d’Alibaba Group dans Sun Art, avec un investissement d’environ 2,88 milliards de dollars. De quoi détenir directement ou indirectement, 36,16% du capital de Sun Art Retail Group Limited après le rachat d’actions précédemment détenues par Ruentex. Auchan Retail renforce également sa participation au capital et monte à 36,18% des parts, alors que Ruentex voit sa participation diminuer à 4,67%.

Enrichissement et digitalisation de l’expérience

Derrière la présentation très officielle et protocolaire de l’accord, le fait marquant est l’arrivée d’Alibaba dans l’actionnariat de Sun Art. Soit une nouvelle entrée éclair du e-commerce dans le retail physique, qui marque l’abolition des frontières entre ces deux mondes (après le rachat en juin de While Foods par Amazon). Cette fois, c’est en Chine, marché très morcelé mais aussi marqué par une très forte utilisation du téléphone portable pour les achats, que les évolutions s’accélèrent. "Cette alliance illustre la vision New Retail d'Alibaba : capitaliser sur son approche online et les nouvelles technologies, tout en collaborant étroitement avec ses partenaires commerçants, pour répondre aux attentes de consommateurs chinois de plus en plus exigeants. Elle est également en totale cohérence avec la Vision 2025 d'Auchan Retail "Auchan change la vie". En s'appuyant sur les atouts des trois partenaires, l'alliance entend proposer au 1,3 milliard de consommateurs chinois une nouvelle expérience d'achat, résolument phygitale" indique le communiqué.

Daniel Zhang, pdg d'Alibaba Group a déclaré que "les magasins physiques sont incontournables dans le parcours de courses des consommateurs. A l’ère du digital, ils doivent être enrichis par des services personnalisés grâce aux nouvelles technologies de traitement des données". Pour Wilhelm Hubner, patron d'Auchan Retail, "cette alliance avec Alibaba a été facilitée par notre vision commune pour l'avenir du commerce en Chine. Réunir des partenaires majeurs du commerce mondial, leaders en Chine du commerce physique et du commerce digital, nous permettra d'offrir à des centaines de millions de consommateurs chinois une expérience d'achat intégrée et d’excellente qualité".

 

Testez LeMoniteur.fr en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Toutes les actus de la consommation et de la distribution

je m’inscris à la newsletter