Auchan.fr optimise sa supply chain avec l’EDI

|

Pour absorber la montée des commandes en ligne, le site a dû revoir sa gestion des approvisionnements. Il a connecté tous ses fournisseurs non alimentaires en échange de données informatisé (EDI) afin d’être plus efficace sur les communications et le suivi des flux.

Auchan.fr

le contexte

  • Auchan.fr a changéson référencement et sa gestion des approvisionnements pour la partie non alimentaire du site.
  • Une modification nécessaire pour proposer une livraison directe au fournisseur et optimiser les délais de livraison pour le client final.
  • Un passage à l’EDI pour optimiser les échanges avec les fournisseurset permettre aux clientsde suivre en temps réel leur colis.

L’EDI ou échange de données informatisé n’est pas un outil nouveau, mais l’adopter représente un chantier important, particulièrement quand on s’appelle auchan.fr et qu’on a plus de 300 fournisseurs pour la partie non alimentaire. Avant l’apport de l’EDI, les contacts se faisaient par mail ou par téléphone, avec beaucoup d’informations à traiter manuellement. Ainsi, pour l’année dernière, plus de 300 000 messages ont été échangés entre les équipes du site d’e-commerce et les fournisseurs. Or, sur les deux premiers mois de 2015, les flux du site ont augmenté de 70%. Une industrialisation des procédures se révélait donc nécessaire, d’autant que le chiffre d’affaires par commande augmente aussi, entraînant une communication plus soutenue avec les entrepôts.

Solution rayon par rayon

Plus de 300 000

messages par mail ou téléphone ont été échangés sur 2014 entre auchan.fret ses 300 fournisseurs de produits non alimentaire

Source : auchan.fr 

Auchan.fr s’est ainsi rapproché de Comarch, spécialiste de l’EDI. « Nous avons déployé la solution rayon par rayon, car cela représentait un travail lourd, insiste Perrine Gressard, responsable des flux amont chez Auchan e-­Commerce. En interne, une équipe a été créée pour accompagner ce changement, en ­complément de celle de Comarch. Ce soutien a été nécessaire, car nous avons surestimé les connaissances informatiques de nos fournisseurs. La prise en main a été un peu plus longue que prévu. »

Ce projet d’envergure a nécessité un investissement important. Tous les développements ont été cofinancés par Auchan e-­Commerce et Comarch, alors que les fournisseurs doivent s’acquitter d’un abonnement de 9 € par mois. « Cet outil a généré autant de gain pour le client final que pour nos gestionnaires d’approvisionnement, qui peuvent ainsi suivre la performance des fournisseurs, détaille la responsable. De plus, cela nous a permis d’anticiper les aléas des commandes, comme la modification des quantités ou le report de livraison. »

D’autres axes de développement

Auchan.fr entend aussi aller plus loin encore dans la relation avec ses fournisseurs. Le site du distributeur nordiste veut pouvoir récupérer automatiquement les stocks des fournisseurs et ­communiquer avec eux par un site web. Ce projet, à l’étude chez Comarch, devrait être mis en application dans l’année. Et d’autres axes de développement sont prévus pour les années à venir, notamment afin d’enrichir les informations produits et les rendre plus qualitatives. 

La prise en main de l’outil a été un peu plus longue que prévu, car nous avons surestimé les connaissances informatiques de nos fournisseurs.

Perrine Gressard, responsable des flux amont chez Auchan e-Commerce

 

Testez LeMoniteur.fr en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Article extrait
du magazine N° 2375

Couverture magasine

Tous les jeudis, l'information de référence de la grande consommation Contactez la rédaction Abonnez-vous

X

Recevez chaque semaine l’actualité des équipements et technologies pour le magasin et de la supply chain des distributeurs.

Ne plus voir ce message