Auchan France renforce sa politique en faveur du handicap

|

L'enseigne, qui fête le 20e anniversaire de sa politique en faveur des personnes handicapées, accentue ses efforts de recrutement. Avec la difficulté de trouver des candidats pour les postes d'encadrement.

La bonne volonté ne suffit pas en matière de handicap ! Auchan, qui se mobilise dans ce domaine depuis vingt ans, ne le sait que trop bien. Début janvier, Vincent Mignot, directeur général, a affiché avec conviction de nouvelles ambitions. « Notre taux d'embauche est déjà passé de 4,9% en 2008 à plus de 7% l'an dernier, mais, en 2013, nous voulons aller plus loin, avec le recrutement en CDI de 100 nouveaux collaborateurs en situation de handicap, alors que nous en avons embauché 200 entre 2009 et 2012 », a-t-il indiqué.

  • 52 000 Le nombre de salariés en CDI chez Auchan France
  • 3 500 Le nombre de salariés en situation de handicap
  • 7% Le taux d'embauche des salariés en situation de handicap à fin 2011
  • 100 Le nombre d'embauches en CDI visés en 2013
  • 460 000 € L'investissement annuel pour l'aménagement des postes de travail et l'aide à la prise en charge

    Source : Auchan

« 80% des handicaps ne sont pas visibles »

« Nous avons identifié encore une vingtaine de sites, incluant magasins et services, qui se situent en dessous du seuil légal de 6%. Notre objectif est de franchir ce cap rapidement », prolonge Laurence Fornari, nouvelle directrice adjointe de la formation, en charge de la diversité. Si la majorité de ces recrutements concernent des postes d'employés (LS, drive, caisses), l'enseigne souhaite aussi renforcer ses équipes d'encadrement, notamment à la centrale d'achats. Mais elle est confrontée à un réel déficit de candidatures et de profils possédant un niveau de formation ou d'expérience suffisant (lire interview ci-dessous). Alors que son sixième accord d'entreprise court jusqu'à fin 2013, Auchan multiplie donc les actions (lire encadré) et se mobilise pour lever les tabous. « 80% des handicaps ne sont pas visibles, tout l'enjeu est de convaincre les salariés concernés de se faire reconnaître en sachant qu'on ne peut rien imposer », rappelle Laurence Fornari.

Ce problème de « reconnaissance de la qualité de travailleur handicapé » (RQTH) concerne tous les postes, tous les métiers et tous les échelons de l'entreprise. « Des chefs de groupe souffrant de maux de dos chroniques pourraient la faire valoir, mais ils ne le font pas, redoutant une stigmatisation ou encore un frein dans leur évolution professionnelle, ce qui est faux évidemment. Ils préfèrent souffrir en silence », regrette-t-elle. Pour changer les mentalités, Auchan a donc lancé, en 2010, une formation pour sensibiliser ses 6 000 collaborateurs de l'encadrement. Elle a été suivie par 80% d'entre eux et se poursuit. Complétant ce dispositif, un tutorat a été mis en place pour accompagner les salariés concernés (300 tuteurs formés en magasins et dans les services). Parallèlement, l'entreprise a lancé, en février, une grande campagne de communication interne (affiches et films diffusés dans les magasins et services), qui, durant toute l'année, présentera douze collaborateurs évoquant leur handicap au travail.

Laurence FornariI, Directrice adjointe de la formation, en charge de la diversité chez Auchan « Pour les cadres, c'est beaucoup plus compliqué de recruter »

LSA - Vous prévoyez 100 embauches en CDI de personnes handicapées cette année, quelles difficultés rencontrez-vous dans ce domaine ?
Laurence Fornari - Si, pour les postes d'employés, nous parvenons généralement à recruter, pour ceux de cadres, notamment à la centrale d'achats, c'est beaucoup plus compliqué de recevoir des candidatures, à plus forte raison concernant les profils avec expérience. Même pour nos managers de rayon, nous embauchons généralement à bac + 5, or nous savons que, parmi les étudiants handicapés, seuls 2% d'entre eux ont ce niveau de formation, et 5 à 6% pour les diplômés bac +2, ce qui est insuffisant.

LSA - Quelles solutions adoptez-vous ?
L. F. - Depuis septembre, nous faisons appel à deux cabinets externes spécialisés dans ce domaine, JobinLive et Consult Handi, principalement pour les postes de cadres à la centrale. Mais pour l'instant, sur les postes d'acheteurs, nous n'avons reçu quasi aucune candidature. Peut-être nous faudra-t-il revoir nos exigences, qui sont sans doute trop fortes, en privilégiant davantage la motivation plutôt que les diplômes au sens strict.

PROPOS RECUEILLIS PAR F. L.

Impliquer les chefs de secteur

« Il y a un fort enjeu de communication, mais, plutôt que de handicap, je préfère parler de gêne au travail », confie Sophie Jeanson, responsable des ressources humaines du magasin de Fâches-Thumesnil (Nord). Se situant encore en dessous du seuil légal (5,8% fin 2012), cet hypermarché de 512 salariés revient de loin, puisqu'il affichait un taux de 1,3% en 2007. « Cette progression est due davantage au travail mené pour faire reconnaître les situations de gêne qu'aux pures embauches, mais beaucoup ne souhaitent toujours pas franchir le pas », reconnaît-elle.

Employé LS depuis vingt-cinq ans, Jean-Paul Delemarre a entrepris une RQTH il y a douze ans suite à une opération de la colonne vertébrale. « On m'a conseillé de le faire, même si, pour moi, rien n'avait changé. Mais après l'opération, le médecin du travail m'avait déclaré inapte, et tout s'est effondré. Heureusement, mon manager m'a dit : " Tu travailles pour nous depuis quinze ans, aujourd'hui, c'est à nous de te soutenir ! " Mon poste de travail a été réaménagé dans un premier temps et, désormais, je fais attention, je demande de l'aide si besoin est, en sachant que nous avons des transpalettes pour réduire les efforts. Mais je ne me considère pas comme handicapé », confie-t-il.

Les principales actions du 20e anniversaire

  • Le 15 février, Handichat, avec Vincent Mignot, DG, et la DRH à destination de tous les salariés, consultable sur www.auchandicap20.fr.
  • Jusqu'à la fin de l'année Campagne de communication interne par le biais d'affiches et de films qui met en avant, chaque mois, un collaborateur en situation de handicap.
  • Du 1er avril à septembre Grand tournoi Handibasket organisé sur les parkings des magasins Auchan et ouvert à tous les salariés. À chaque étape, un Forum Emploi est prévu (partenariat Cap Emploi, Pôle Emploi et Agefiph). La finale nationale aura lieu le 18 septembre à Lille. Deux matchs de gala sont programmés (handibasket et Pro A). Les fonds récoltés seront versés aux associations partenaires d'Auchan et dix fauteuils roulants offerts à la Fédération française d'handibasket.
  • 14 novembre Participation à la journée mondiale du diabète.
  • Du 18 au 22 novembre À l'occasion de la Semaine nationale pour l'emploi des personnes en situation de handicap, chaque magasin organisera des actions de sensibilisation.

Pour débloquer ce genre de situation, Sophie Jeanson a mis en place, il y a trois ans, en partenariat avec le médecin du travail et les six chefs de secteur du magasin, une commission préventive annuelle qui permet de faire une revue des effectifs en essayant de comprendre tous les problèmes rencontrés au travail. « Cette initiative a changé l'approche vis-à-vis du handicap, car ces réunions impliquent les chefs de secteur et, du coup, c'est une problématique qui concerne tout le monde et pas seulement le RRH. Elle a aussi permis de changer le regard des managers sur le sujet en le dédramatisant et en les responsabilisant davantage », analyse-t-elle. Parallèlement, deux tuteurs seront formés cette année pour les métiers de bouche et les caisses, deux secteurs particulièrement exposés. Enfin, deux personnes ont également été formées par la Cram pour analyser les situations au travail et proposer des aménagements de postes qui seront soumis au CHSCT. On le voit, les solutions ne manquent pas, mais les préjugés sont pour le moins tenaces.

Testez LeMoniteur.fr en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Toutes les actus de la consommation et de la distribution

je m’inscris à la newsletter

Article extrait
du magazine N° 2267

Couverture magasine

Tous les jeudis, l'information de référence de la grande consommation Contactez la rédaction Abonnez-vous

X

Produits techniques, objets connectés, électroménager : chaque semaine, recevez l’essentiel de l’actualité de ces secteurs.

Ne plus voir ce message