Auchan Le Pontet apprend le langage des signes

« Comment font les malentendants pour communiquer avec les commerçants ? » Nathalie Couderc, hôtesse de caisse à l'hypermarché Auchan du Pontet (Vaucluse), prend conscience du problème grâce à l'initiative d'une consoeur espagnole d'Al Campo. Autour d'elle, le magasin se fédère et décide d'agir. Sept caissières se portent volontaires pour suivre une formation au langage des signes. Objectif : accueillir et communiquer avec les clients malentendants. Une première pour l'enseigne et pour l'association locale Le Cygne, partenaire de l'opération. Pendant quinze jours, son animatrice, Martine David a enseigné les rudiments de la langue aux hôtesses. Configuration de la main, position du corps, fréquence des mouvements, localisation du signe et expressions du visage, chaque volontaire a suivi 48 heures de cours collectifs (6 heures par jour). Ce qui a nécessité une vraie mobilisation. L'initiative est d'autant plus originale que le magasin ne se situe pas à proximité d'un centre spécialisé pour malentendants. Mais l'engagement des hôtesses a été tel que, selon l'association, les sourds se sont « donné le mot » et viennent désormais jouer les curieux et les clients chez Auchan. « C'est rare qu'une entreprise s'implique de cette façon pour accepter notre handicap », reconnaît l'animatrice. Dans le magasin, des fanions marqués du sigle caractéristique de l'oreille barrée permettent de signaler les caissières formées. L'initiative aura coûté 18 000 F. Une seconde session est envisagée afin d'accroître le nombre d'hôtesses « bilingues ».
Testez LeMoniteur.fr en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Toutes les actus de la consommation et de la distribution

je m’inscris à la newsletter

Article extrait
du magazine N° 1607

Couverture magasine

Tous les jeudis, l'information de référence de la grande consommation Contactez la rédaction Abonnez-vous

Appels d’offres

Accéder à tous les appels d’offres