Auchan met un terme à l'aventure Prixbas à Mulhouse

|

Le concept d'hypermarché discount Prixbas, inauguré à Mulhouse en 2010, vit ses dernières heures. Dès avant la fin du mois de mai 2015, ce magasin reprendra ses couleurs Auchan d'origine. Bilan de cinq ans de tests.

Prixbas aura vécu cinq ans à Mulhouse. L'enseigne retrouvera ses couleurs Auchan d'origine avant la fin du mois de mai 2015.
Prixbas aura vécu cinq ans à Mulhouse. L'enseigne retrouvera ses couleurs Auchan d'origine avant la fin du mois de mai 2015.

Prixbas rentre dans le rang et va, cinq ans après, retrouver ses bonnes vieilles couleurs Auchan. Testé depuis 2010 à Mulhouse, ce concept hybride d’hypermarché discount, va en effet s’effacer pour laisser place à l’enseigne Auchan, et son concept plus classique.

Les 162 emplois conservés

Ce sera chose faite dès la fin du mois de mai 2015, après quatre mois de travaux, et 2,8 millions d’euros d’investissements pour remettre le magasin au goût du jour. Lequel magasin sera désormais exploité sous une formule de location-gérance par la société Schiever Milhüsa, filiale du groupe Schiever. Avec, c’est à noter, l’ensemble des 162 emplois conservés. De même, les salariés, bien que désormais dépendant de Schiever Milhüsa, conserveront leur ancienneté. Pas un mot, en revanche, des autres avantages sociaux potentiels.

Prixbas, d'emblée sur un site difficile

Mais revenons surtout sur Prixbas. Un projet qui, d’emblée, en 2010, avait paru étonnant. Quelle audace, en effet, que de proposer du discount sur près de 9000 m² de vente. Trop audacieux, visiblement, car jamais Prixbas n’a réussi à émerger dans le paysage mulhousien. En même temps, Prixbas remplaçait Auchan justement parce que l’hypermarché souffrait. Or, un mauvais site fait rarement un bon magasin, fut-il « révolutionnaire », c’est bien connu.

Exit Prixbas, donc. Mais c’est le propre des tests, cela dit. Et Auchan a toujours le mérite de multiplier les initiatives : Prixbas, Cœur de Nature, Arcimbo… Dans le lot, quelques échecs, c’est l’évidence même.

Pas mettre tous ses oeufs dans le même panier

L’important est ailleurs. Dans cette capacité à se donner les moyens de réussir, d’abord – en cinq ans, on peut estimer que Prixbas a eu le temps de faire ses preuves. Dans celle de ne pas mettre tous ses œufs dans le même panier, ensuite. Pour preuve, au même moment où Auchan lançait Prixbas, il inaugurait, aussi, son nouveau concept d’hyper, au Kremlin-Bicêtre. Lequel, lui, a eu plus de succès, même si les temps sont désormais durs pour l’enseigne nordiste.

Testez LeMoniteur.fr en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Toutes les actus de la consommation et de la distribution

je m’inscris à la newsletter