Auchan optimise la logistique de sa viande avec la RFID

|
Twitter Facebook Linkedin Google + Email Imprimer

Auchan s’est rapproché de Cogit LGC SAS, d’Euro Pool System, et d’Inotec pour réaliser un projet collaboratif sur la traçabilité totale de la viande, du site de production jusqu'au magasin.

Au total, 150 000 nouveaux bacs et chariots circulent en circuit fermé chez Auchan, permettant un suivi et une traçabilité de bout en bout.
Au total, 150 000 nouveaux bacs et chariots circulent en circuit fermé chez Auchan, permettant un suivi et une traçabilité de bout en bout.© Euro Pool

La logistique de la viande est un véritable casse-tête, et demande une organisation lourde, pour un coût important que fait de la diversité des emballages utilisés pour son transport (rolls métalliques, bacs plastiques, ou encore emballages carton…). Auchan a souhaité améliorer ces flux logistiques, tout en rajoutant la notion de traçabilité. Et pour atteindre cet objectif, les sociétés Euro Pool System, Cogit LGC SAS et Inotec ont mutualisé leurs compétences. Ce projet a abouti sur la création de bacs spécifiques réutilisables, identifiés par puces RFID. 

 

Standardiser les bacs 
Euro Pool System s’est penché sur la question de la standardisation des conditionnements. « La première étape du projet visait à uniformiser tous les supports de livraison pour l’ensemble des fournisseurs avec des bacs adaptés à la spécificité métier du secteur de la viande et ainsi remplacer les rolls métalliques et autres supports utilisés, explique Patrice Jorge, directeur d’Euro Pool System France. L’objectif est de garantir un service de qualité auprès de l’ensemble des utilisateurs par une qualité technique, le respect stricte des normes de lavage, et une gestion pointue des flux. » Résultats, deux produits ont été choisi : le bac gerbable/emboitable (800x600x229 mm) pour la filière Boeuf Prêt à Découper et le bac pliable (600x400x115 mm et 600x400x165mm) pour la filière Porc. Ces nouveaux bacs s’associent à un chariot et un couvercle adapté, facilitant ainsi leur manutention. 
 
La RFID s’invite
Ces nouveaux bacs ont été équipés de puce RFID pour permettre un suivi et une gestion à distance.  Et c’est la société Inotec, spécialiste de tous les marquages code-barres et RFID durables, partenaire historique d’Euro Pool System et de Cogit LGC SAS, qui a apporté son savoir-faire sur ce point. Leur objectif consistait à concevoir une étiquette capable de résister à un environnement sévère. « Les étiquettes RFID doivent avoir la meilleure tenue mécanique possible et avoir une résistance exceptionnelle, que ce soit aux chocs, aux frottements mais aussi aux variations de températures élevées (que ce soit en sites réfrigérés ou en station de lavage) et lavages haute pression, détaille Bernard Pagnon, directeur commercial d’Inotec France. Nous avons choisi des étiquettes en polyester monocouche répondant parfaitement à toutes ces contraintes. » 
 
Et pour Gilles Raluy, président de Cogit LGC SAS : « Au-delà de sa tenue mécanique, l’encodage de la puce est très important. Dans notre cas, nous atteignons des taux de lecture de 99 %.» Pour ce projet, Inotec a proposé des étiquettes à la technologie UHF (Ultra High Frequency). Grâce à ce procédé, les étiquettes situées dans une même zone à portée du lecteur, peuvent être lues simultanément offrant ainsi un gain de temps considérable.
 
Au total, 150 000 nouveaux bacs et chariots circulent en circuit fermé chez Auchan, permettant un suivi et une traçabilité de bout en bout. La solution Jawacs de management des flux avec RFID adoptée par Auchan sur une autre filière en lien avec Orange Business Services et OER a donc été déployée pour ce nouveau projet, nécessitant une adaptation faite par Cogit LGC SAS. Le projet intègre 12 fournisseurs sélectionnés, 135 magasins, 8 centres de distribution et 2 centres de lavage. 
 
Testez LeMoniteur.fr en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.
 
Suivre LSA Suivre LSA sur facebook Suivre LSA sur Linked In Suivre LSA sur twitter RSS LSA