Marchés

Auchan s’engage avec deux partenaires producteurs pour sortir de la crise laitière

|

Dossier Face aux difficultés que connait la filière laitière, Auchan, la Laiterie Saint-Denis-de-l’Hôtel (LSDH), et l’Association de Producteurs de Lait du Bassin Centre (APLBC) ont mis en place un engagement tripartite qui permet d’assurer un juste niveau de rémunération aux acteurs laitiers tout en garantissant un lait de qualité à prix accessible.

Un accord pour faire face à la crise laitière sera signé avec Auchan et deux partenaires au salon de l'Agriculture.
Un accord pour faire face à la crise laitière sera signé avec Auchan et deux partenaires au salon de l'Agriculture.

La rédaction vous conseille

Un partenariat tripartite sera signé entre Auchan, la Laiterie Saint-Denis-de-l’Hotel (370 producteurs qui conditionnent et fournissent du lait pour Auchan en MDD) et l’Association des Producteurs de Lait du Bassin Centre (organisation de producteurs transversale qui regroupe des producteurs livrant à LSDH), à l’occasion du salon de l’Agriculture, qui ouvrir ses portes le 27 février. Objectif : faire face à la crise laitière en proposant un lait de qualité, accessible aux consommateurs et avec une juste rémunération pour les producteurs. Cette collaboration s’intègre dans la démarche « filière responsable d’Auchan », initiée en 2015, qui regroupe différents partenariats avec des acteurs du monde agricole et agroalimentaire.

Relancer l’emploi, fonctionner en circuit-court et fixer un prix juste

Cette alliance, d’une durée de trois ans renouvelable qui concerne 10 millions de litres de lait, reposera sur 4 piliers. D’un point de vue économique, ce mécanisme permet, pour le semestre à venir, de fixer un prix unique, déterminé en fonction de la valeur du marché et des indicateurs publics afin de remédier à la volatilité des prix. Par ailleurs, chaque partie s’engage dans une démarche environnementale : respect du  bien-être animal, diminution de l’impact des conditionnements par l’utilisation d’emballages responsables et la suppression d’opercules aluminium, mise en place d’un circuit court avec un lait collecté qui sera vendu dans les hypermarchés Auchan les plus proches. Ce partenariat mise sur une approche sociale car il vise à apporter une réponse à la chute du nombre de producteurs de lait de vache qui a diminué de 35 % en 10 ans. Ainsi, LSDH propose via son dispositif « Start Box » d’aider à la reprise d’activité et à l’implantation de jeunes par des avances de trésorerie, un droit à la production supplémentaire et des modules de formation. Enfin, cette collaboration garantit aux consommateurs un lait Auchan d‘origine France avec une traçabilité maitrisée. Un engagement qui pourrait aider à sortir de la crise laitière.

Testez LeMoniteur.fr en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Toutes les actus de la consommation et de la distribution

je m’inscris à la newsletter