Auchan s'initie à l'étiquetage électronique

L'enseigne nordiste est satisfaite des premiers tests destinés à améliorer la gestion des rayons.

S'ils sont encore difficiles à mesurer, les impacts du balisage électronique testé par Auchan depuis neuf mois sont déjà positifs. « C'est un outil qui permet aux équipes de mieux gérer leur rayon », indique Gérard Renucci, chef de projet de l'enseigne. Quant aux clients, ils apprécient la fiabilité de l'étiquetage même s'ils reprochent le manque de lisibilité de l'écran.

Après le nouveau magasin de Val d'Europe, le distributeur nordiste a démarré cet été un pilote dans l'hypermarché de Caluire (Rhône) afin de mesurer les améliorations apportées par le balisage électronique par rapport au balisage papier antérieur. La solution retenue présente l'avantage d'être bidirectionnelle. L'étiquette ne se contente pas de recevoir des informations. Elle est aussi capable d'en émettre.

D'un côté, outre les indications nécessaires aux clients (prix à l'unité, au litre, promotions ), elle sert à communiquer aux employés des données logistiques et merchandising sur chaque référence (nombre de facings, article supprimé en commande, état des stocks ). Fixe, elle impose davantage de rigueur dans la gestion des linéaires et le respect des plannogrammes.

En retour, elle émet un avis de bonne réception des informations et signale toute erreur. Fini les pertes de temps en allers et venues vers le fichier central, l'étiquette peut être interrogée à tout moment sur un terminal portable. « Cette technique est totalement en phase avec notre nouvelle organisation managériale », précise Gérard Renucci.

Reste à mesurer le retour sur investissement de l'outil et sa valeur ajoutée. Ce calcul prend en compte les paramètres techniques mais aussi humains, marketing, merchandising. Car, à 9,14 EUR l'étiquette, il faudra que le chef de projet, chiffres à l'appui, réussisse à convaincre la direction générale de délier les cordons de la bourse.
Testez LeMoniteur.fr en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Toutes les actus de la consommation et de la distribution

je m’inscris à la newsletter

Article extrait
du magazine N° 1769

Couverture magasine

Tous les jeudis, l'information de référence de la grande consommation Contactez la rédaction Abonnez-vous