Auchan s’invite dans le commerce 2.0 avec Quirky

|

Dossier Le distributeur nordique et la start-up américaine s’associent pour faire émerger les Géo Trouvetou français et inventer les produits technologiques de demain. Une poignée de projets sont déjà identifiés.

Pour se donner une image tendance, Auchan ne pouvait pas mieux faire. En s’associant avec la startup américaine Quirky, l’enseigne nordiste touche à des sujets parfaitement contemporains, comme le financement participatif et l’innovation produit. C’est à ces deux idées fortes que se résume ce projet importé en France en septembre dernier, et déjà porteur de 379 projets qui ont aboutis outreAtlantique. Mais depuis, le partenariat est monté d’un cran avec l’ouverture d’un site Quirky en français, destiné aux inventeurs lassés du concours Lépine, devenu d’un coup légèrement poussiéreux.

Dans le contexte actuel difficile pour la vente de produits technologiques, ce lancement marque un engagement fort pour Auchan, totalement cohérent avec notre ADN !

Vincent mignot, directeur général d’Auchan France

 

Les internautes au coeur du programme

En quelques semaines, plusieurs dizaines de dossiers ont été déposés avec des états d’avancement différents. Un collier à placer autour du cou de son doudou pour éviter de le perdre, un pot de fleur permettant de démouler la plante, une application connectée à ses boules de pétanque pour suivre ses statistiques... L’imagination est sans borne sur le portail français. Pas de comité de sélection à l’entrée, mais quelques conseils pratiques pour améliorer la visibilité du projet sont distillés sur la plateforme. Les inventeurs déposent, puis les internautes votent, enrichissent, soutiennent et influencent la communauté. Auchan n’a pas mis longtemps pour repérer ses champions de l’innovation. Le 6 novembre dernier, après s’être consultés, avec Quirky, Vincent Mignot, directeur général d’Auchan France, annonçait les projets qu’il allait soutenir.

 

Des produits pratiques au quotidien

En vrac: une théière dotée d’un timer, un support horizontal pour le transport des gâteaux en voiture, et le pot de fleur cité plus

haut. Rien de transcendant, mais ce n’est pas l’objectif affiché. Pour preuve, le produit le plus emblématique n’est autre qu’une multiprise ajustable développée par un jeune américain et qui s’est tout de même écoulée à plus de 600 000 unités, lui rapportant 350 000 $ en royalties.

Un objet que propose désormais Auchan dans ses rayons, car, audelà de l’image dynamique qu’il recherche, le distributeur veut clairement faire émerger des produits pratiques du quotidien qu’il pourra écouler rapidement et massivement.

Testez LeMoniteur.fr en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Toutes les actus de la consommation et de la distribution

je m’inscris à la newsletter

Appels d’offres

Accéder à tous les appels d’offres

X

Recevez chaque semaine les actualités du marketing et de la communication online et offline des marques et des distributeurs.

Ne plus voir ce message