Auchan s'unit à Parashop pour ses achats de parapharmacie

|

Le distributeur continue sa politique de partenariat à l’achat dans le non-alimentaire, en confiant un mandat de négociation pour la parapharmacie à un spécialiste du secteur.

Parashop dispose de 65 magasins.
Parashop dispose de 65 magasins.© dr

L’union fait la force. C’est la devise d’Auchan en ce moment. Après une alliance avec Boulanger (LSA n° 2429), c’est avec Para­shop que le distributeur a noué un partenariat à l’achat. Eurauchan, la centrale d’achats d’Auchan Retail en France, a, en effet, confié un mandat de négociation à Palmme, la nouvelle centrale d’achats de Para­shop. Cet accord s’applique dès les négociations des conditions commerciales 2017, qui ont démarré ce mois-ci avec l’ensemble des fournisseurs de produits de parapharmacie pour les activités d’Auchan Retail en France.

Cette année, le distributeur ouvre deux nouvelles parapharmacies qui viennent s’ajouter à son parc, qui en compte 86, 77 en corners, à l’intérieur d’hyper­marchés, et 9 en points de vente séparés dans les galeries commerciales. Parashop, pour sa part, dénombre 65 magasins. En combinant les besoins de chacun, le volume d’affaires devient relativement important, sans préciser le montant. « On dépasse Carrefour et Monoprix », annonce Corinne Morel, directrice marketing et achats de Parashop.

Cosmétiques en forme

Alors, certes, cela reste des sommes modestes par rapport à celles concernées par les alliances sur les produits blancs, gris et bruns : l’accord entre Auchan et Boulanger concerne un volume d’affaires de 2,1 milliards d’euros. Toutefois, la parapharmacie est un circuit qui se porte très bien, particulièrement pour les cosmétiques. En 2015, selon Iri, le chiffre d’affaires hygiène-beauté dans les parapharmacies de grandes surfaces s’est élevé à 503 millions d’euros, soit une croissance de 5,6 % versus 2014. En volume également, l’évolution est bonne : + 5,8 %. De très bons résultats par rapport à la GMS, où la hausse était inférieure à 1 % et qui, forcément, donne envie aux distributeurs de s’y intéresser.

Dans un communiqué de presse, Patrick Bonnes, directeur performance achats d’Eurauchan, s’est dit « très heureux de cet accord avec un acteur majeur du marché de la parapharmacie en France. Eurauchan complète ainsi sa stratégie, qui vise à faire bénéficier l’ensemble des enseignes d’Auchan Retail France et de ses partenaires des meilleures conditions du marché pour toutes les familles de produits. »

Marques exclusives

Mais si, en s’alliant, les deux partenaires atteignent une taille importante, ils sont encore loin de celle d’E. Leclerc, dont les quelque 230 parapharmacies réalisent un chiffre d’affaires annuel d’environ 320 millions d’euros. Alors les nouveaux alliés assurent qu’il n’est pas question de faire la course au prix, grande marotte d’E. Leclerc. « Nous ne sommes pas des bradeurs. Nous voulons faire de la parapharmacie de qualité, insiste Corinne Morel. Nous avons des valeurs communes d’indépendance, de respect et de souci du client, qui nous ont amenés à concrétiser ce partenariat. »

Pour se différencier de la concurrence, Parashop a préféré miser sur l’originalité de son offre, qui comprend une trentaine de marques exclusives. « Nous proposons certaines d’entre elles en exclusivité depuis neuf ans, souligne Corinne Morel. Ce sont des collaborations dans la durée, qui démontrent la confiance que nous font ces marques. » Une recherche de la différence dont Auchan pourrait bénéficier.

En chiffres

  • 88 : le nombre de parapharmacies Auchan
  • 65 : le nombre de magasins Parashop en France

Sources : Auchan et Parashop

« Nous ne sommes pas des bradeurs. Nous voulons faire de la parapharmacie de qualité. »

Corinne Morel, directrice marketing et achats de Parashop

Testez LeMoniteur.fr en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Toutes les actus de la consommation et de la distribution

je m’inscris à la newsletter

Article extrait
du magazine N° 2433

Couverture magasine

Tous les jeudis, l'information de référence de la grande consommation Contactez la rédaction Abonnez-vous

X

Recevez chaque semaine l’actualité des secteurs Droguerie, Parfumerie et Hygiène.

Ne plus voir ce message