Auchan teste l’ouverture le dimanche

|

En fonction des zones de chalandise et des opportunités locales, Auchan a décidé d’ouvrir 24 de ses 120 hypermarchés le dimanche matin. Retour d’expérience dans son magasin de Mers-les-Bains.

L'hypermarché Auchan de Meaux figure parmi les 24 hypers de l'enseigne à ouvrir le dimanche.
L'hypermarché Auchan de Meaux figure parmi les 24 hypers de l'enseigne à ouvrir le dimanche.© Morgan leclerc

« Cette nouvelle organisation a aussi un impact positif sur notre activité le samedi. »

Philippe Bouzon Roulle, directeur du Auchan Mers-les-Bains

Auchan reste très discret sur le sujet, mais LSA a identifié 24 de ses hypermarchés ouverts tous les dimanches matins sur son site internet. Les raisons de ces ouvertures dominicales varient selon les implantations. Il peut s’agir de magasins de centre-ville ou proches de centres urbains où la concurrence des supermarchés et des discounters est vive. Ou encore d’hypermarchés en zones touristiques avec de fortes fluctuations de fréquentation le week-end ou les vacances (Gien, Grasse, Villeneuve-sur-Lot). À Mers-les-Bains, petite station balnéaire de la Somme (2 880 habitants), c’est la fermeture dominicale de l’Intermarché d’Eu qui a incité Philippe Bouzon Roulle à franchir le pas, début 2014. « À la suite d’un arrêté préfectoral de Seine-Maritime interdisant l’ouverture des magasins sept jours sur sept, l’Intermarché d’Eu, notre concurrent le plus proche, a dû renoncer au dimanche. N’étant pas dans le même département ni soumis à la même réglementation, nous avons saisi l’opportunité », explique le directeur de cet hyper de 8 800 m² qui emploie 240 collaborateurs, dont 22 cadres.

Une expérience à tenter

Le magasin avait déjà une expérience dans ce domaine. Depuis dix ans, il est en effet ouvert tous les jours durant les vacances estivales pour tirer profit des 35% de clients supplémentaires par rapport aux autres mois de l’année. « Je n’ai pas voulu imposer immédiatement à mon équipe l’ouverture du dimanche toute l’année. De toute façon, chez Auchan, elle ne fonctionne que sur le volontariat. J’ai proposé de tester l’activité pendant sept mois, le temps de vérifier son réel apport en chiffre d’affaires et en services aux clients », détaille-t-il. Très partagé sur la question, le comité d’entreprise accepte finalement l’expérience. « À la CFTC, nous sommes contre par principe, mais dans la mesure où le volontariat est respecté et qu’il y a eu d’abord une période de test, je ne m’y suis pas opposé », reconnaît Philippe Paris, conseiller commercial en biens d’équipement, élu CFTC, mais aussi délégué du personnel et secrétaire du comité d’entreprise.

Une journée de plus bien anticipée

Depuis le 30 mars 2014, le magasin est donc ouvert tous les dimanches, entre 9 heures et 12 h 45. Pour le faire fonctionner avec tous les services et rayons habituels, une équipe d’une vingtaine de personnes, dont un cadre, est prévue. « Seuls deux à trois collaborateurs titulaires sont partants tous les dimanches, et une trentaine d’autres sont prêts à le faire plus ou moins régulièrement. Le reste est composé d’étudiants, dont certains collaboraient déjà l’été », poursuit Philippe Bouzon Roulle.

Pour alléger le travail ce jour-là, nombre de tâches sont réalisées en amont. « La veille, j’ai renforcé les équipes avec trois ou quatre collaborateurs supplémentaires pour la préparation des linéaires, pour le remplissage des 20/80 et des têtes de gondoles. Du coup, à leur arrivée vers 5 h 30 du matin, les effectifs, certes moindres le dimanche, n’ont plus qu’à finir les facings et à nettoyer les linéaires. D’ailleurs, cette nouvelle organisation a aussi un impact positif sur notre activité le samedi », remarque-t-il.

La réussite du dispositif repose en outre sur une polyvalence accrue des équipes, des vendeurs peuvent passer en caisse et inversement. Au-delà de l’aspect financier (50% de majoration sur le salaire horaire chez Auchan), certains collaborateurs ont également adopté la solution, car la journée de repos compensatoire leur permet d’être plus disponibles en semaine, principalement le mercredi pour leurs enfants, tout en gagnant plus.

3% de CA additionnel

Surtout, le bilan du test révèle que le chiffre d’affaires généré le dimanche est purement additionnel via une prise des parts de marché locales. « Les relevés Nielsen le confirment. Nous avons gagné 3% de chiffre d’affaires supplémentaires. Tous les dimanches, nous découvrons des clients que nous ne voyions pas en semaine, sans oublier des fidèles, qui viennent une fois de plus », remarque Philippe Paris. « Nous apportons réellement une ouverture de service, d’ailleurs le taux de promotions dans nos ventes ce jour-là est le plus faible de notre activité », conclut Philippe Bouzon Roulle. Autant d’éléments qui ont amené Auchan Mers-les-Bains à adopter définitivement l’ouverture dominicale il y a un an… Et 23 autres à suivre l’initiative. 

François Lecocq, à Mers-les-Bains

Les points clés du dispositif

  • Travail dominical exclusivement sur la base du volontariat.
  • Majoration de 50% du salaire chez Auchan (20% dans la convention collective commerce).
  • Repos compensateur d’une journée en semaine.

24 hypers ouverts le dimanche

Les points de vente ouverts le dimanche représenten t20% du parc total des hypermarchés de l’enseigne.

Source : Auchan

Testez LeMoniteur.fr en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Toutes les actus de la consommation et de la distribution

je m’inscris à la newsletter

Article extrait
du magazine N° 2388

Couverture magasine

Tous les jeudis, l'information de référence de la grande consommation Contactez la rédaction Abonnez-vous