Auchan veut faire émerger les inventeurs français en s’associant à une start-up américaine

|

Le commerce participatif arrive en France. Auchan vient de nouer un accord avec le site américain Quirky, dont l’objectif est de mettre en relation toute une chaîne de contributeurs pour, depuis l’idée initiale jusqu’à la conception finale, permettre l’émergence de nouveaux produits. En trois ans, 350 produits ont ainsi été développés aux Etats-Unis, et le rythme s’accélère : 3 par semaine aujourd’hui. Auchan mettra huit d’entre eux à disposition de ses clients, dans ses hypers, dès le 14 décembre. Et se propose surtout de permettre aux inventeurs français de se lancer à leur tour, en mettant en ligne une version française du site Quirky.

Le
Le

La Mecque des inventeurs ? Le concours Lépine pardi. Plus que centenaire, cette jolie institution pourrait se voir maintenant « ringardisée » par l’arrivée en France, via un accord passé avec Auchan, de Quirky.

L’arrivée de qui ? Inconnue au bataillon en France, Quirky – trois ans d’âge – commence à faire son petit bonhomme de chemin aux Etats-Unis : 25 millions de dollars de chiffre d’affaires en 2012, et 100 millions attendus l’année prochaine. Créé par Ben Kaufman, tout juste 26 ans aujourd’hui, Quirky, site de « commerce participatif », a pour vocation d’utiliser la toute-puissance d’Internet pour faire émerger, à vitesse grand V – 100 jours en moyenne – de nouveaux produits du quotidien.

La force du procédé est simple : il s’agit de mettre en branle toute une chaîne d’individus, apportant chacun sa pierre à l’édifice de conception. Prenons Jake, la petite vingtaine. Le jeune homme, bardé, non forcément de diplômes mais surtout d’appareils à brancher au réseau électrique, se retrouve bien embêté avec ses multiprise : pas moyen, avec la taille des transformateurs, de pouvoir toutes les utiliser.

709 contributeurs pour la multiprise flexible

Le voilà donc qui se fend de son plus beau dessin pour démontrer à quel point ce serait bien si ces multiprise pouvaient être un peu moins rigides pour justement s’adapter à ces problèmes. Il lance son idée de multiprise flexible sur le site Quirky – une parmi les 1000 que le site met en ligne chaque semaine. Elle rencontre aussitôt le succès. En tout, 708 autres contributeurs sont venus apporter leur pierre à l’édifice pour améliorer son projet et lui faire prendre corps : le design, les aspects techniques, tout y passe…

Baptisée « Pivot Power », la multiprise flexible s’est déjà écoulée à 400.000 exemplaires aux Etats-Unis. Et voilà Jake disposant d’un petit jackpot : 350.000 dollars de royalties cette année, sans doute plus de un million l’année prochaine. Les autres contributeurs touchent aussi leur écot, évidemment, chacun étant rémunéré en fonction de son apport au projet.

Quirky a déjà contribué à faire ainsi émerger 350 produits, la plupart plutôt « high-tech » et parfois gadgets. « Nous sommes sur un rythme de trois lancements de nouveaux produits par semaine, et notre objectif, avec l’internationalisation de nos activités, est de passer à dix par semaine », affirme le fondateur du site, Ben Kaufman.

Auchan offre les 100.000 premiers dépôts d'idée

Premiers pas de cette internationalisation, justement : l’accord passé avec Auchan. Le groupe se propose, à partir du 14 décembre, de vendre dans ses hypers une sélection de huit des produits phare nés chez Quirky. On y trouve évidemment ce fameux « Pivot Power », vendu 29,99 euros. Mais aussi un enrouleur de câbles (19,99 euros), ou une paire de gants munis, au bout des doigts, de petits pins en silicone, compatibles avec les écrans tactiles : de quoi, pour 9,99 euros, pouvoir surfer dans la rue sur son smartphone sans avoir à subir les frimas de l’hiver. « D’autres produits viendront compléter la liste courant 2013, prévient d’ores et déjà Vincent Mignot, directeur général d’Auchan France.

Mais, plus intéressant encore : Auchan, en plus de distribuer ces produits Quirky, se fait le relais du site en proposant désormais une version française, accessible depuis son site auchan.fr. « Jusqu’à présent, précise Vincent Mignot, Quirky est resté très américain, avec seulement un Italien et un Allemand parmi les contributeurs. Nous espérons maintenant inciter les inventeurs français à se lancer. Nous offrons pour cela les 100.000 premiers dépôts d’idées gratuitement (le coût d’inscription est de 10 dollars, NDLR) et espérons bien voir dans nos rayons une bonne trentaine de produits nés de contributeurs français, à la fin 2013. »

Testez LeMoniteur.fr en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Toutes les actus de la consommation et de la distribution

je m’inscris à la newsletter