Aurélie Filippetti conteste les "choix stratégiques de Virgin"

|

La ministre de la Culture Aurélie Filippetti va recevoir dans l'après-midi l'intersyndicale de Virgin Megastore, qui s'apprête à déposer le bilan, avec la menace d'une perte d’emploi pour 1000 salariés. Elle dénonce aussi l’absence de fiscalité des sites en ligne situés à l'étranger.

Quelques jours après la confirmation d'un dépôt de bilan imminant pour l'enseigne Virgin Megastore, la ministre a dénoncé sur Europe 1 "des années de choix stratégiques contestables" de l'entreprise. Elle a également promis de "veiller à la meilleure issue possible pour chacun de ces 1.000 salariés".

"Les commerces culturels physiques sont menacés aujourd'hui à cause de grands sites de vente en ligne qui échappent complètement à toute forme de concurrence loyale, puisqu'ils ne paient pas la même fiscalité que les autres, étant basés ailleurs qu'en France", a-t-elle ajouté. Le problème est abordé dans le cadre de la mission confiée à l'ancien PDG de Canal+,  Pierre Lescure, sur le numérique et le financement de la création à l'ère du numérique.

Testez LeMoniteur.fr en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Toutes les actus de la consommation et de la distribution

je m’inscris à la newsletter