Avec Braintree, PayPal prépare la révolution du commerce mobile [Vidéo]

|
Twitter Facebook Linkedin Google + Email Imprimer

PayPal a annoncé le 4 octobre 2016 que sa plateforme de paiement Braintree est disponible dans l’hexagone. Avec des équipes dédiées et un nouveau directeur général, Braintree entend démocratiser le paiement mobile en France. 

La plateforme souhaite améliorer le taux de conversion sur mobile.
La plateforme souhaite améliorer le taux de conversion sur mobile.

Avec 1 milliard de transactions enregistrées pour 50 milliards de dollars, Braintree a des qualités à faire valoir. La plateforme de paiement en ligne, acquise par PayPal en 2013, est désormais disponible en France, comme l’a annoncé PayPal le 4 octobre 2016 à Paris.

"Avec Braintree, nous souhaitons améliorer l’expérience client sur mobile," Juan Benitez, general manager Braintree

Déjà utilisée par Uber, Airbnb, ou le français Withings, Braintree souhaite faciliter les expériences d’achats en ligne. "Nous voulons démocratiser l’accès au paiement en 1 clic," assure Juan Benitez, le directeur général de Braintree. La plateforme de paiement en ligne s’adresse aux PME comme aux grandes entreprises, elle accompagne leur développement. "Nous accompagnons le développement de start-up à l’international, nous suivons Uber depuis le début et nous aidons ces entreprises à grandir plus vite," poursuit Juan Benitez. La société fondée à Chicago compte 8 millions de clients actifs à travers 46 marchés. Entre 2013 et 2016, les transactions ont cru de 25% sur Braintree.

Un pied dans le commerce de demain

La société détenue par PayPal depuis 2013 met l’accent sur le mobile. Juan Benitez explique que le mobile "est une nouvelle façon de faire du paiement". Si les taux de conversion sont encore 2 à 3 fois moins élevés sur mobile que sur PC, Braintree veut améliorer l’expérience du client en démocratisant le paiement en un clic. Associé à l’application Messenger de Facebook, Braintree permet de payer son Uber directement sur l’application de messagerie instantanée sans repasser par l’application Uber. Juan Benitez explique que grâce à cette solution, Uber peut toucher de nouveaux clients qui ne sont pas inscrits sur Uber. Facebook n’envoie pas les coordonnées bancaires de la carte mais simplement un token, c’est-à-dire un jeton à usage unique. Pour Juan Benitez, "avec ses paiements sécurisés, Braintree accompagne la révolution du commerce mobile, la plateforme suit la tendance du commerce contextuel".

Une équipe dédiée dans l’hexagone

En France, Braintree vient de nommer un directeur général, Eric Tudoux. Passé par FIS, un processeur de paiement américain, et Ingenico Group, il sera chargé de diriger la branche française de Braintree. "Avec mon équipe, nous allons accompagner les commerçants sur le paiement mobile, explique le nouveau Country Manager France, nous allons les aider à se développer à l’international," poursuit-il. 

Réagir

Pseudo obligatoire

Email obligatoire

Email incorrect

Commentaire obligatoire

Captcha obligatoire

Testez LeMoniteur.fr en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.
X

Recevez chaque matin tous les faits marquants sur les stratégies digitales, omnicanales et e-commerce des distributeurs et sur les solutions technologiques conçues pour les accompagner.

Ne plus voir ce message
 
Suivre LSA Suivre LSA sur facebook Suivre LSA sur Linked In Suivre LSA sur twitter RSS LSA