Avec eBay, les Puces de Saint-Ouen prennent le virage du digital

|
Twitter Facebook Linkedin Google + Email Imprimer

Si l’association des deux noms surprend au premier abord, les synergies sont nombreuses entre la marketplace mondiale eBay et les Puces de Saint-Ouen. Les détails de ce partenariat qui marque l’entrée du plus gros marché d’antiquité du monde dans l’univers du commerce en ligne.

L'interface est accessible depuis le 27 mai 2016.
L'interface est accessible depuis le 27 mai 2016.© eBay
Ce qu'il faut retenir
• Les puces de Saint-Ouen ouvrent une boutique sur eBay
• La marketplace accompagne ces professionnels sur leur stratégie e-commerce
• En ligne de mire, l'international et le commerce mobile, des leviers jusque-là ignorés de l'aveu-même du secteur

Le plus gros marché permanent d’antiquités au monde sur eBay ? C’est l’annonce quelque peu surprenante faite vendredi 27 mai 2016 au cœur du marché aux puces de Saint-Ouen, au nord de Paris. L’objectif de ce partenariat : que ces commerces "ouvrent leurs boutiques au monde" grâce à la marketplace, qui revendique 162 millions d’utilisateurs et 22 millions de vendeurs actifs dans le monde. Une visibilité et une notoriété d’envergure pour une communauté de 1200 commerçants très spécialisés, de l’antiquaire au brocanteur, et qui avoue souffrir d’un ralentissement du trafic en magasin depuis quelques années. "Les gens ne viennent pas aux puces, alors les puces vont aller jusqu’à eux", résume une professionelle de Saint-Ouen. Avec 350 millions de chiffre d’affaires* et des indicateurs "stables", selon les mots de Gérard Tatin, secrétaire général de l’Association de développement et Promotion des Puces de Saint-Ouen, la vente en ligne représente un relais de croissance trop longtemps ignoré. "Le commerce traverse de nombreuses transformations et nous devons désormais répondre à l’immédiateté de la demande", poursuit-il. Soutenu par la Chambre de commerce et d’Industrie d’Ile-de-France, qui a notamment joué un rôle dans la mise en relation avec les acteurs du numérique, ce partenariat est fixé pour une durée de 3 ans. "Il correspond tout à fait à l’ADN d’eBay, c’est-à-dire aider les vendeurs à développer leur business tout en offrant aux acheteurs un inventaire unique, inspirationnel et le plus exhaustif possible", ajoute François Bourgoin, Directeur des Vendeurs Professionnels et des Partenariats chez eBay France.

L'international et le m-commerce, leviers de croissance 

Les modalités sont simples : le commerçant est invité à créer sa propre boutique en ligne, quels que soient les produits vendus, du tableau de maître à la vaisselle ancienne en passant par le vêtement vintage ou le bibelot. Antiquité, design ou mode, il entre dans une des catégories réunies sous le portail unique Puces de Paris Saint-Ouen, qui regroupe l’ensemble des boutiques et ouvert 24h/24 et 7J/7. Il décrit son activité, ses infos, et choisit le format d’annonces le plus pertinent, ainsi que le format prix (prix fixe ou enchères). Dès la page d’accueil, on note l’aspect premium de l’offre avec une ergonomie épurée, une image très représentative du secteur et surtout, une présence plus que discrète de la marketplace. "Le nom eBay se fait oublier au profit des Puces", confirme François Bourgoin. Une vidéo didactique complète la page et une sélection d’objets change en fonction des thématiques. Pour aider le vendeur à optimiser le contenu, une équipe eBay est dédiée à la formation, la prise de vue ou encore l’utilisation de mots-clés. "Ce partenariat va permettre à tous les commerçants de mutualiser leurs investissements et leurs efforts en termes d’e-commerce", note pour sa part Nicholas Moufflet, Président de l’Association de Développement et Promotion des Puces de Paris Saint-Ouen. Le paiement sécurisé via PayPal est un autre atout rassurant pour ces professionnels, pas toujours au fait des problématiques liées au commerce en ligne et à la sécurisation des données.

Pour les commerçants, cette boutique est une véritable vitrine en ligne. "Il était indispensable de construire une telle mécanique de vente car les Puces constituent un univers statique, ajoute Gérard Tatin. eBay nous offre une visibilité et elle nous permet de rester en contact avec de nouveaux clients qui n’auraient pas connu nos produits". Avec en ligne de mire, l’international et plus particulièrement une communauté d’acheteurs américains en affinité avec l’offre des Puces de Saint-Ouen. Un tiers du chiffres d’affaires, soit plus de 116  millions d’euros, est réalisé aux Etats-Unis. Et Ebay ne se prive pas de rappeler son expertise dans ce domaine : 97% de ses vendeurs professionnels vendent à l’international. Sans oublier la déclinaison du portail sur mobile via une application smartphone. "Sur eBay, un produit sur deux est touché par le mobile*", rappelle le dirigeant. Ainsi, la collaboration se porte sur tous les supports sur lequel Ebay opère et dans tous les pays.

Cet inventaire unique, qualitatif et multicanal est disponible partout et tout le temps. "Les vendeurs auront accès à aux millions d’acheteurs présents sur eBay, au-delà des heures et jours d’ouverture de leur boutiques physiques aux Puces, à savoir les samedis, dimanches et lundis", précise Nicholas Moufflet. Sur un marché de produits dont les prix peuvent être très élevés, et caractérisé par la rareté de la pièce, la présence physique indispensable. Ainsi, la plateforme n’apparaît pas vraiment concurrente des magasins, qui rassemblent chaque année 5 millions de visiteurs, mais bien complémentaire avec la possibilité d’attirer de nouveaux flux clients. "Nous espérons qu’à travers cette plateforme, une logique multicanale va se créer, et que le trafic et le chiffre d’affaires vont être augmentés de manière significative".

Les TPE et PME, cible de la markteplace

Pour eBay France, la renommée de cette communauté est un atout indéniable. Historiquement très présente sur le secteur de l’antiquité, la marketplace, premier site dans la catégorie "Antiquités, Brocantes" en nombre de boutiques de vendeurs, veut mettre en avant des professionnels reconnus pour leur expertise et leur savoir-faire. Une collaboration qui permet d’asseoir le leadership d’eBay sur la vente de produits uniques sur les 900 millions de produits disponibles. Et ce n’est pas le seul enjeu pour la marketplace : c’est aussi un moyen de mettre en avant une certaine idée du rayonnement français. "Les puces très caractéristiques de l’image que peuvent se faire les touristes de la France, les gens viennent du monde entier", rappelle Nicholas Moufflet. eBay mise ainsi sur une offre qualitative liée à la renommée mondiale des puces pour se différencier de ses concurrents, toujours plus nombreux.

A date, une quarantaine de commerçants de Saint-Ouen ont ouvert leur boutique sur eBay. La marketplace affiche clairement son ambition de séduire les TPE et PME, avec une offre premium gratuite la première année, et une commission sur les ventes plutôt raisonnable, autour de 6,5%. Et histoire de garantir une véritable indépendance aux commerçants, ceux-ci ont la liberté de vendre ailleurs que sur la marketplace. "Notre proposition de valeur est unique et nous n’imposons jamais aucun service ou prestation. Nous ne sommes pas des distributeurs, nous n’achetons ni ne vendons aucun produit. Nous sommes une marketplace pure, nous ne concurrençons jamais nos vendeurs", martelle François Bourgoin. Citée comme la 2e place de marché la plus utilisée en France par les TPE et PME**, la marketplace considère le secteur professionnel un vrai levier de croissance, à l'image de son grand concurrent LeBonCoin. Aux Etats-Unis, on voit la collaboration entre la filiale française qui a fêté en 2015 ses 15 ans, et les Puces de Saint-Ouen d'un très bon oeil.

Le partenariat expliqué en vidéo

*Chiffres eBay 1er trimestre 201
**2014 - FEVAD étude Oxatis/KPMG sur le profil du e-commerçant en 2015.

Réagir

Pseudo obligatoire

Email obligatoire

Email incorrect

Commentaire obligatoire

Captcha obligatoire

Testez LeMoniteur.fr en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.
X

Recevez chaque matin tous les faits marquants sur les stratégies digitales, omnicanales et e-commerce des distributeurs et sur les solutions technologiques conçues pour les accompagner.

Ne plus voir ce message
 
Suivre LSA Suivre LSA sur facebook Suivre LSA sur Linked In Suivre LSA sur twitter RSS LSA