Marchés

Avec Econova, Philips se met au vert

|
Twitter Facebook Linkedin Google + Email Imprimer

DossierMoins d'électricité consommée, conçu avec des matériaux recyclables et dotée d'une télécommande solaire, l'écran plat écolo du fabricant prend une planète d'avance sur ses rivales.

« Aujourd'hui, les gens changent de téléviseurs tous les cinq ans. Il y a cinq ans, ils n'en changeaient que tous les dix ans. »

Caroline Biros, chef de produit téléviseurs chez Philips


En 2010, il devrait se vendre plus de huit millions de téléviseurs en France. Une bonne nouvelle pour les fabricants et les vendeurs, une moins bonne pour la planète. Il faut, en effet, recycler les anciens modèles et assurer le surplus de consommation électrique que ces millions d'écrans vont occasionner. « Aujourd'hui, les gens changent de téléviseurs tous les cinq ans, explique Caroline Biros, chef de produit téléviseur chez Philips. Il y a cinq ans, ils n'en changeaient que tous les dix ans. » Si les fabricants font tous des efforts pour réduire l'impact environnemental de leurs produits, c'est Philips qui va le plus loin avec Econova.

 

Revisiter les classiques

Le nouvel écran plat, présenté en septembre 2010 à l'IFA de Berlin, ressemble au premier abord aux modèles classiques de la marque avec son cadre blanc et ses coins arrondis. Sauf qu'à y regarder de plus près, certains aspects sortent du lot. Econova est tout d'abord doté de dalles LCD à éclairage LED qui consomment, selon Philips, 60% d'électricité en moins que les anciens modèles de la marque, et ce, grâce à des options avancées de gestion de l'énergie, comme l'adaptation de la luminosité de l'écran à la lumière ambiante. Moins de lumière, moins de consommation. Par ailleurs, Philips annonce qu'en mode veille, la fonction Eco power switch assure une consommation quasi-nulle. Là encore, beaucoup de constructeurs y travaillent, mais peu ont atteint ce niveau de performance.

La révolution verte de Philips se retrouve dans l'écoconception mise en oeuvre. Pour diminuer la facture écologique des matériaux utilisés, l'Econova est conçu à 60% en aluminium recyclé - essentiellement le cadre et le pied modulable, qui sert aussi de fixation murale. Une pièce de moins à réaliser... Même attention minimaliste pour l'emballage, en carton recyclé et réduit à l'essentiel, et pour la notice d'utilisation, numérisée et accessible via l'écran.

 

Éco-expérimentation

Dernier détail : la télécommande ne fonctionne pas avec les éternelles piles, mais à l'énergie solaire. Au dos de l'appareil se trouvent des panneaux solaires qui se rechargent la journée. Si on laisse son appartement dans le noir, Philips assure que le peu de lumière qu'elle captera lui permettra de se recharger. Proposée pour l'heure à 1 300€ dans la distribution spécialisée, l'Econova est aussi un terrain d'expérimentation. « Le packaging recyclable, le cadre en aluminium ou le bouton switch en veille seront présents sur toutes nos gammes », assure Caroline Biros. Pour que la télévision verte devienne un produit de consommation massive.

 

Testez LeMoniteur.fr en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Toutes les actus de la consommation et de la distribution

je m’inscris à la newsletter

 
Suivre LSA Suivre LSA sur facebook Suivre LSA sur Linked In Suivre LSA sur twitter RSS LSA