Avec Enki, Leroy Merlin propose sa vision de la maison connectée

|

Le distributeur lance une application qui permet de contrôler, depuis un smartphone, les objets connectés de la maison, et annonce une box pour la fin de l’année.

Leroy Merlin
Leroy Merlin© photos : dr

Leroy Merlin fait, comme beaucoup, le pari des objets connectés. Mais là où la majorité des acteurs se concentrent sur des applications verticales de l’Internet des Objets (Internet of Things, IoT), l’enseigne veut fédérer un écosystème. C’est le principe d’Enki, une nouvelle appli mobile présentée lors du dernier CES de Las Vegas et disponible pour le moment en version beta. « Enki est une solution qui repose sur un écosystème de produits vendus par Leroy Merlin, mais pas seulement », précise Pierre-Yves Hadengue, directeur du programme IoT de la marque de bricolage.

L’objectif est simple : il s’agit de faire fonctionner entre eux des objets déjà commercialisés, via une application unique et universelle. « Nous sommes historiquement un grand distributeur d’équipements de la maison, ajoute Pierre-Yves Hadengue. Il est logique que cette solution soit ouverte au plus grand nombre de produits. » Parmi les marques Enki « friendly », Netatmo, Nest, Myfox, Avidsen, Evology… et prochainement Honeywell, Awox, Philips Hue, Sonos ou encore Legrand. 15 marques, 40 produits à date, amenés à fonctionner ensemble, sans que le consommateur ait à changer d’application ou d’interface pour piloter les différents équipements de sa maison.

« Impact sur tous les métiers »

Lancé en 2015 dans « une démarche apprenante », selon les mots du distributeur, par une équipe dédiée d’une vingtaine de personnes, le projet Enki a pour mission d’asseoir Leroy Merlin comme l’enseigne spécialiste de la maison connectée et un véritable acteur de l’amélioration de l’habitat. Pour cela, le distributeur accompagne sa solution d’une panoplie de services personnalisés. « Le client ne doit plus être en situation de blocage », poursuit l’expert en objets connectés. Vrai levier stratégique et marché prometteur, l’Internet des Objets « a un impact sur tous les métiers, fait naître de nouveaux besoins et contraint à travailler plus vite », poursuit-il. L’enseigne dispose désormais de son propre incubateur de start-up et prévoit même de commercialiser des références en marque propre.

Pour mettre en scène sa solution et son écosystème, le distributeur déploie peu à peu des espaces dédiés en point de vente. Le premier corner est situé dans le magasin parisien du nouveau quartier Rosa Parks. D’autres vont être prochainement déployés à Brest (29) et Grenoble (38).

Prochaine étape fin 2017

À la fin de l’année, le distributeur mettra sur le marché sa première box multiprotocole. « Nous avons pour ambition de proposer le produit le moins cher du marché, avec une nouvelle forme de commercialisation dans les magasins, en ligne, mais aussi à travers d’autres acteurs. » Sans concurrence pour le moment, la box de Leroy Merlin s’apparente à une forme d’assistant connecté ou de hub domotique, à l’instar de Google Home et Amazon Echo.

La prochaine version intégrera ainsi une forme de reconnaissance vocale et de l’intelligence artificielle. Leroy Merlin vise l’adhésion d’une cinquantaine de marques et de 200 références au lancement de la Enki Box. « L’appli a été bien accueillie à Las Vegas, car c’est la première fois qu’un distributeur de référence propose une solution simple et universelle dans l’univers de la maison », conclut, confiant, le patron de l’IoT de Leroy Merlin.

En chiffres

  • 15 marques, 40 produits à date
  • 50 marques et 200 produits d’ici à fin 2017
  • 3 corners dédiés, à Paris, Brest et Grenoble

Source : Leroy Merlin

Testez LeMoniteur.fr en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Toutes les actus de la consommation et de la distribution

je m’inscris à la newsletter

Article extrait
du magazine N° 2453

Couverture magasine

Tous les jeudis, l'information de référence de la grande consommation Contactez la rédaction Abonnez-vous

X

Recevez chaque semaine toute l'actualité des marchés, des distributeurs et des fabricants Bricolage, Jardinage et Ameublement.

Ne plus voir ce message