Marchés

Avec l'Aquatronic, l'économie coule de source

|
Twitter Facebook Linkedin Google + Email Imprimer

innovation - Aquamondo, spécialiste de la salle de bains, proposera les premiers robinets électroniques grand public du marché à partir de janvier.

Grâce à ses cap- teurs de mouvements, le robinet électronique peut permettre d'économiser jusqu'à 50 % d'eau. Cette technologie, qui était jusqu'à présent réservée aux professionnels - hôtels, restaurants, stations-service... - sera accessible au grand public à partir de janvier 2008 dans les magasins Aquamondo, dernier concept de distribution spécialisée développé par Saint-Gobain. Et dont le dernier exemplaire a été inauguré en novembre à Boulogne-Billancourt (Hauts-de-Seine). L'Aquatronic - le nom de la référence de base - y est proposé en avant-première, au prix de 289 E. Il faut compter 449 E pour le modèle Ozone au style contemporain.

Une préoccupation environnementale

« Les questions liées à l'environnement et à la préservation des ressources naturelles sont dans tous les esprits », assure Christian Prévot, chef de produits Aquamondo. Le robinet électronique est équipé d'une pile au lithium. Tant que les mains restent devant la cellule électrique, l'eau s'écoule. Le débit s'arrête au bout de deux secondes lorsqu'on les enlève.

Pour Christian Prévot, cela ne fait aucun doute : le système a du potentiel. Et de citer l'exemple des sanitaires : « Aujourd'hui, 99 % des WC sont équipés d'un mécanisme à double commande Ce n'était pas le cas il y a seulement cinq ans. »

À terme, les robinets électroniques deviendront-ils la norme ? Une chose est sûre : les ressources naturelles ne sont pas inépuisables. Et si les consommateurs ne s'en préoccupent pas eux-mêmes, le législateur pourrait bien s'en charger à leur place. Chaque Français consomme en moyenne 150 litres d'eau par jour. Sur ce volume, seul 1,5 l est bu et 9 litres sont utilisés pour préparer les repas !

Testez LeMoniteur.fr en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Toutes les actus de la consommation et de la distribution

je m’inscris à la newsletter

 
Suivre LSA Suivre LSA sur facebook Suivre LSA sur Linked In Suivre LSA sur twitter RSS LSA