Avec L'Oréal et le drugstore parisien, Monoprix réinvente (encore) ses espaces beauté

|

Monoprix teste trois nouveaux concepts d'espace beauté en Ile-de-France. L'un a été créé en partenariat avec L'Oréal, le deuxième intègre l'offre et le merchandising du drugstore parisien et le troisième reprend le concept du monop'beauty d’Abbesses.

Monoprix teste trois concepts beauté différents à Beaugrenelle, Pelleport et Saint-Cloud.
Monoprix teste trois concepts beauté différents à Beaugrenelle, Pelleport et Saint-Cloud.© Monoprix

Après divers tests, on pensait qu'avec le concept baptisé « drugstore » lancé il y a un peu moins de deux ans, Monoprix avait enfin trouvé son rayon beauté de demain. Mais c'était sans compter un nouveau changement de direction. Sous l'impulsion de Jean-Paul Mochet, Monoprix revoit à nouveau sa copie. Ce n'est pas un mais trois concepts de rayon beauté que l'enseigne est en train de tester en Ile-de-France. Le premier, installé depuis décembre 2019, dans le magasin de Beaugrenelle a été créé en partenariat avec L'Oréal. Les deux autres ont été mis en place fin janvier. A Pelleport, dans le 20e arrondissement, des éléments de merchandising et une partie de l'offre du drugstore parisien, l'enseigne beauté de Casino, viennent apporter un coup de jeune au rayon. Enfin, à Saint-Cloud, le concept orienté « clean beauty » reprend les derniers éléments merchandising créés pour le monop'beauty d'Abbesses rouvert au printemps dernier.

1. Le drugstore parisien s'invite au Monoprix Pelleport

Après les hypermarchés Géant et les magasins Franprix, le drugstore parisien entre donc chez Monoprix. On retrouve des éléments de merchandising qui avaient déjà été adopté par Géant comme l'orgue à produits. On trouve aussi des éléments qui ont été créé pour le nouveau magasin du drugstore à Saint-Lazare comme le bar à savons et le bar à masques. Les marques de maquillage de L'Oréal sont particulièrement bien traitées avec un mur entier pour Nyx et un autre, digne d'un hypermarché, avec L'Oréal Paris, Maybelline New-York et Essie. L'espace de 299 m2 a été ouvert le 23 janvier 2020.

2. L'Oréal imagine un écrin de beauté pour Monoprix Beaugrenelle

Depuis deux ans, L'Oréal propose ses services aux distributeurs pour réinventer leurs rayons beauté. L'Oréal a notamment refait le concept de Carrefour à Carré Sénart. Pour Monoprix Beaugrenelle, le leader de la beauté a imaginé un boudoir incitant à l'essai. Le concept mise sur le conseil et met en avant des produits tendance comme les cosmétiques solides ou l'offre bio. L'espace a été ouvert le 20 décembre 2019.

3. A Saint-Cloud, Monoprix présente sa vision du drugstore

Le magasin de Saint-Cloud est un peu une version améliorée du concept « drugstore » que Monoprix a commencé à déployer il y a deux ans. Saint-Cloud s'inspire en effet du monop'beauty d'Abbesses qui était une version améliorée de ce concept drugstore. La part belle est donnée à la « clean beauty ». On retrouve aussi des éléments d'architecture imaginées pour le monop'beauty comme l'espace « salle de bain » ou la mise en avant de parfums. Cet espace de 225 m2 a été ouvert le 28 janvier 2020.

Testez LeMoniteur.fr en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Toutes les actus de la consommation et de la distribution

je m’inscris à la newsletter

Appels d’offres

Accéder à tous les appels d’offres

X

Recevez chaque semaine l’actualité des secteurs Droguerie, Parfumerie et Hygiène.

Ne plus voir ce message