Avec le Parc de l'innovation, Immochan revoit le retail park écolo

|

À Marquette-lez-Lille, Immochan a développé un parc logeant des enseignes innovantes et des entreprises dans des bâtiments respectueux de l'environnement. Avec le souci de protéger aussi « l'écosystème » commercial.

LOGO IMMOCHAN

Immochan Région Nord n'est pas aussi innovant dans la communication que dans l'immobilier ! La foncière de l'AFM, qui n'a pas souhaité s'exprimer sur le sujet, tient pourtant une belle expérience à faire valoir, avec son tout récent Parc de l'innovation à Marquette-lez-Lille. À un quart d'heure de la capitale « ch'ti », face au leader des Chronodrive, relié à la rocade nord-ouest de la métropole lilloise, cet équipement renouvelle l'approche des zones d'activités commerciales.

Conçu par l'architecte Pierre Coppe, il mêle enseignes commerciales et bâtiments dédiés aux entreprises (bureaux, locaux pour PME-PMI). Son architecture privilégie les bardages en bois, qui tranchent avec les couvertures métalliques des grandes surfaces de périphérie. Et surtout, il met en oeuvre les solutions les moins énergivores et les plus respectueuses de l'environnement : éoliennes et panneaux solaires, pompes à chaleur, réduction des enrobés de voierie ...

LES CHIFFRES

  • 7 hectares de surface foncière
  • 32 000 m² de Shon, dont 6 000 m² de commerces
  • 626 places de parking 
  • 10 M€ d'investissement (foncier et aménagements VRD)

Source : Immochan

Contrainte ou vertu

Les parking sont bordés de graminées et autres végétaux, le mobilier a été dessiné sur mesure et les revêtements de sol filtrent les eaux de pluie ! « Les pompes à chaleur produisent 4 à 5 kW pour chaque kW d'énergie consommée, c'est ce que j'appelle une démarche " d'écolonomie ", c'est-à-dire à la fois écologique et économiquement pertinente pour l'investisseur et l'exploitant », assure Pierre Coppe. Et aucune des cinq enseignes présentes n'est climatisée, sauf Partisans du Goût, avec son activité alimentaire qui l'impose.

Pas si innovant dira-t-on : d'autres centres commerciaux jouent cette éthique verte ! Sauf que Lille Métropole Communauté urbaine y a ajouté une contrainte - ou une vertu -, appliquant pour une fois dans les faits ses déclarations d'intention d'urbanisme commercial. Elle privilégie l'implantation d'enseignes innovantes. Et limite ainsi la duplication d'une offre déjà pléthorique sur son territoire, comme dans les GSA, le prêt-à-porter ou le sport, par exemple

Le Parc s'inscrit dans une démarche « d'écolonomie », c'est-à-dire à la fois écologique et économiquement pertinente.

PIERRE COPPE, architecte

Point de vente et siège social

Kbane, enseigne spécialisée dans les solutions pour l'habitat durable du Groupe Adeo, a inauguré le site en avril 2011. Outre une vitrine commerciale de ses savoir-faire sur 1 850 m², l'entreprise y a également installé son siège social (1 200 m²). Comme l'impose le règlement intérieur du Parc de l'innovation : les enseignes peuvent ouvrir un point de vente à condition d'y implanter tout ou partie de leurs services centraux. Un an plus tard, ce fut le tour d'Esprit Barbecue, moyenne surface spécialiste des grillades de plein air. Un point de vente de 936 m² entièrement dédié aux barbecues et autres planchas, surmonté des bureaux des deux associés. Enfin, Il Ristorante, Altermove et Partisans du Goût les ont rejoints depuis la fin de l'été. La deuxième phase de construction a commencé pour les immeubles destinés aux bureaux, aux entreprises et à la restauration sur la façade de la rue de Menin et au sud de la parcelle, preuve de la montée en puissance du Parc de l'innovation. Partisans du Goût a accueilli près de 800 clients le premier jour d'ouverture, sans battage médiatique, et Il Ristorante affiche complet presque tous les midis !

Carnet des décideurs

Testez LeMoniteur.fr en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Toutes les actus de la consommation et de la distribution

je m’inscris à la newsletter

Article extrait
du magazine N° 2245

Couverture magasine

Tous les jeudis, l'information de référence de la grande consommation Contactez la rédaction Abonnez-vous