"Avec le S7, nous souhaitons montrer aux jeunes qui est le vrai Samsung", Guillaume Berlemont

|

Dossier C’était l’un des événements phares du Mobile World Congress 2016.Le lancement du Samsung Galaxy S7 a marqué les esprits. Mais quelles sont les réelles ambitions de la marque avec ce nouveau smartphone ? A Barcelone, Guillaume Berlemont, directeur marketing produit IM de Samsung, a répondu aux questions de LSA.

Lors du Mobile World Congress 2016 de Barcelone, Samsung proposait de tester son casque de réalité virtuelle Gear VR en live.
Lors du Mobile World Congress 2016 de Barcelone, Samsung proposait de tester son casque de réalité virtuelle Gear VR en live.© Samsung

La rédaction vous conseille

On l’attendait. Et on l’a vu ! Le Samsung Galaxy S7 a fait son show sur le Mobile World Congress 2016, qui s’est tenu du 21 au 25 février 2016. Mais que souhaite prouver le constructeur coréen avec ce nouvel étendard ? "Notre première ambition est de travailler la communication. Et de réussir à délivrer un message très clair sur ‘où va Samsung'", déclare Guillaume Berlemont, directeur marketing produit IM de Samsung. "Hormis les ventes de produits, l’un des grands enjeux de la marque est de rajeunir notre cible qui a majoritairement plus de 35 ans". La cible ? Les 15-35 ans. Déjà initié en début d’année avec le lancement des Galaxy A, cet axe communication sera complété d’un large dispositif, tout au long de l’année. "Nous souhaitons montrer aux jeunes qui est le vrai Samsung ", poursuit Guillaume Berlemont.

Une communication plus "djeun's" et sur mesure 
Qui dit nouvelle cible dit évidemment nouvelle communication. "Il faut trouver le bon angle, la bonne façon de leur parler. C’est un travail qui nous a pris du temps". Des réseaux sociaux à la télévision, le dispositif est large ! Mais encore confidentiel. "Nous allons pouvoir leur parler autour de leurs passions et réussir à mettre nos produits en musique dans leur contexte." Un moyen pour la marque de se remettre en question et de sortir des sentiers battus. Le dernier spot TV en date ? L’histoire de Samsung résumée en 1’31 min. Objectif : "rappeler que Samsung est là pour défier les limites des uns et des autres, quelles qu’elles soient, et pour apporter une innovation à travers les produits, les services", exprime Guillaume Berlemont.

Valoriser un écosystème
Autre enjeu phare pour Samsung : réussir l’enjeu crucial de l’écosystème autour du mobile. "Le smartphone, c’est une porte d’entrée vers un tas d’autres univers, que ce soit vers celui de la réalité virtuelle et de tout ce qu’il y a derrière". Et sur ce sujet de la réalité virtuelle, le constructeur coréen a fait fort avec la présence surprise de Mark Zuckerberg, le patron de Facebook, et l’annonce de son partenariat avec le réseau social lors de la conférence de presse du dimanche soir précédent l’ouverture du Mobile World Congress.
Pour enrichir l’expérience du casque de réalité virtuelle, Samsung lance également une mini caméra, la Gear 360 au deuxième trimestre 2016. "La caméra va permettre à chacun de devenir un peu producteur, de se mettre en scène, de créer ses propres souvenirs et de partager son propre contenu avec ses amis ou sa famille", explique Guillaume Berlemont. Avant d’ajouter : "L’enjeu majeur est d’installer cet écosystème, le rendre cohérent, tangible, que ce ne soit pas juste des produits wearables ou des innovations gratuites qui restent sur des salons ou dans des magazines. Là, ce sont des choses qui vont être réelles. Et c’est maintenant !". Cela se concrétise d’ailleurs par la livraison d’un casque de réalité virtuelle Gear VR pour toute pré-commande du S7. Car devant un taux d’équipement de plus en plus important, le développement des accessoires est aussi un moyen de garder ses positions.

Rester agile 
Mais dans un marché qui s’annonce stable, d’après les prévisions des analystes, Guillaume Berlemont relativise : "Ce qui crée le marché, ce sont aussi les sorties de produits, que ce soit les nôtres ou celles de la concurrence. C’est aussi parfois cela qui suscite l’animation et des dynamiques, et qui remet en marche des progressions, là où l'on voyait peut-être une stagnation".
Hors Corée, la France est le premier pays où Samsung est passé numéro 1 en 2005. Les clés de la réussite selon Guillaume Berlemont : "Rester agile, le plus possible, et surtout être proches de nos partenaires (opérateurs, distributeurs…) avec un vrai sens du commerce et de la relation".

"L’enjeu majeur est d’installer cet écosystème, le rendre cohérent, tangible, que ce ne soit pas juste des produits wearables ou des innovations gratuites qui restent sur des salons ou dans des magazines."

Guillaume Berlemont

Testez LeMoniteur.fr en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Toutes les actus de la consommation et de la distribution

je m’inscris à la newsletter

X

Produits techniques, objets connectés, électroménager : chaque semaine, recevez l’essentiel de l’actualité de ces secteurs.

Ne plus voir ce message