Marchés

Avec Pantry Amazon floute sa stratégie sur les PGC

|
Twitter Facebook Linkedin Google + Email Imprimer

VIDÉO Annoncé depuis la fin de l’année dernière, Pantry fait son apparition sur le site américain d’Amazon. Habituellement plus lisible dans sa stratégie, ce nouveau service de livraison ajoute du flou dans la manière dont le géant de l’e-commerce veut se développer dans la vente de PGC. Vidéo expliquant le service à la fin de l'article.

La Pantry Box est réservée aux clients du programme d'abonnement annuel Prime.
La Pantry Box est réservée aux clients du programme d'abonnement annuel Prime.

Une boîte d’un mètre de large, un poids maximum de 20 kg et un prix fixe de 5,99 dollars. Le nouveau système de livraison de produits alimentaires et PGC d’Amazon, baptisé Pantry, se veut simple. Surtout, il permet d’affecter un nouveau coût de transport aux clients du service d’abonnement Prime, instiguant l’idée que la livraison des PGC ne pourra plus se faire avec cette impression de gratuité ou d’illimité. Les membres du programme remplissent leur liste de course virtuelle qui leur donne en temps réel le taux de remplissage du carton. Ils peuvent ainsi déclencher l’achat dès que la boîte est remplie dans 48 Etats des Etats-Unis.

En revanche, avec Pantry, la stratégie d’Amazon sur les produits récurrents se floute. Elle intervient principalement sur une sélection de produits déjà proposés par ailleurs et augmente le prix d’un service qui va déjà subir une augmentation puisque l’abonnement à Prime va passer prochainement de 79 à 99 dollars par an. Difficile donc pour les consommateurs de savoir si Pantry va leur permettre de payer moins cher que s’ils commandaient ces mêmes produits de manière individuelle. Amazon a beau mettre l’accent sur des produits livrables, du coup, dans des quantités plus importantes, la ligne n’est plus très claire. Il est certain qu’avec Pantry, l’enseigne de Seattle cherche à concurrencer Sam’s Club de Wal-Mart ou Costco, dont le modèle croît rapidement dans le monde, mais sans y ajouter la dimension promotionnelle qui caractérise ces enseignes en tête du classement des distributeurs mondiaux.

Très actif sur le terrain des PGC, avec le lancement de sa télécommande Dash et Amazon Fresh, toujours cantonné à 3 villes américaines, Amazon semble toujours chercher le bon modèle à déployer. Soumis à des taxes dans de plus en plus d’Etats américains, la firme de Jeff Bezos veut absolument conquérir ce terrain vital pour sa croissance future. Mais ne parvient pas à dégager une ligne forte. Certains diront qu’il ne s’agit que d’un nouveau test, d’autres y verront le mur d’un modèle low cost pas extensible à l’infini. C’est selon.

Testez LeMoniteur.fr en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Toutes les actus de la consommation et de la distribution

je m’inscris à la newsletter

X

Recevez chaque matin tous les faits marquants sur les stratégies digitales, omnicanales et e-commerce des distributeurs et sur les solutions technologiques conçues pour les accompagner.

Ne plus voir ce message
 
Suivre LSA Suivre LSA sur facebook Suivre LSA sur Linked In Suivre LSA sur twitter RSS LSA