Avec son nouveau site Drive, Intermarché veut rendre les courses en ligne plus rapides

|
Twitter Facebook Linkedin Google + Email Imprimer

Intermarché a lancé une nouvelle version de son site e-commerce le mardi 17 novembre 2015. Objectifs principaux : personnaliser et réduire le temps du parcours d’achat. Le point sur cette nouvelle interface avec Pierre Maertens, directeur e-commerce et omnicanal d’Intermarché.  

Intermarché propose une nouvelle version de son site drive depuis le 17 novembre 2015.
Intermarché propose une nouvelle version de son site drive depuis le 17 novembre 2015.© capture écran

Intermarché poursuit sa politique de déploiement du drive. Pour booster le service, l’enseigne a mis en ligne une nouvelle version de son site e-commerce. "Nous voulons que les courses soient le plus rapide possible pour nos clients", déclare Pierre Maertens directeur e-commerce et omnicanal d’Intermarché. Et de préciser : "Il ne s’agit pas d’une refonte à proprement parlé, mais d’une remise à jour ergonomique. Le socle reste le même d’un point de vue technique". Navigation simplifiée, produits plus visibles, moins de clics, recherche facilitée… La nouvelle interface vise à améliorer l’expérience client à différents niveaux. "Nous avons revu l’ergonomie qui touche les principales pages du site : rayons, fiches produits, panier, tunnel de paiement…"

Une solution e-merchandising
Deux grandes fonctionnalités ont été apportées. Intermarché a mis en place une solution e-merchandising qui permet «de mettre de l’intelligence derrière l’affichage». Historique de transactions, données produits, habitudes clients... Toutes les données sont analysées pour proposer un ordre d’affichage des produits, des blocs de cross-selling… Le but ? Personnaliser et contextualiser le parcours client en ligne, selon les rayons, les clients, les moments de la journée… et générer des achats d’impulsion ! Si le site n’intègre pas encore les données météo ou le flux de circulation, l'enseigne y pense. "Mais ce n’est pas en visibilité immédiate", avoue Pierre Maertens.  Avant, l’enseigne compte affiner les scénarios métier : "Le moteur e-merchandising est encore en phase d’appropriation et de prise en main des équipes", temporise-t-il.

Les avis clients, une nouvelle fonctionnalité
Deuxième fonctionnalité : l’adjonction des avis clients sur les 11.500 références produits. "Cela existe aux Etats-Unis, notamment chez Amazon ou Wal-Mart, mais nous sommes les premiers distributeurs alimentaires français à nous positionner sur ce créneau". Les débuts semblent prometteurs : "Nous avons été surpris par l’implication des clients. Le taux de retour est assez intéressant", se félicite Pierre Maertens. Sur les premiers jours, l’enseigne comptabilisait quelques centaines d’avis par jour et un taux de notes au-dessus de quatre étoiles supérieur à 90%. "C’est une clé d’arbitrage supplémentaire pour le client. Cela entre dans une logique de gain de temps et d’arbitrage sur les produits qui ont beaucoup de références", explique Pierre Maertens. Autre avantage : cela permet à l’enseigne de mesurer directement le point de vue des clients.

Comment ça marche ? L’enseigne envoie un e-mail au client après la commande pour l'inciter à déposer un avis. Mais l’objectif n’est pas d’afficher uniquement le nombre d’étoiles sur une fiche produit. Chaque avis contient un verbatim. Une équipe spécifique a été mise en place pour la modération des commentaires. Avec plusieurs niveaux : une modération automatique pour supprimer les avis contenant des vulgarités et autres propos déplacés, une modération et une catégorisation des avis par famille de produits effectuées par un prestataire, ainsi qu’une reprise des avis dont la note est inférieure à trois étoiles. Une réponse adaptée est ensuite envoyée à tous les commentaires.

A ce jour, cette nouvelle version du site e-commerce d’Intermarché est proposée à un échantillon de clients.  L’idée : faire un test et optimiser les différentes fonctionnalités avant de déporter ces nouveautés sur les applications mobile et les tablettes.

2 commentaires

hubert catherine

22/04/2017 15h33 - hubert catherine

depuis quelques temps dans mes commandes j'ai beaucoup de manquants, si vous n'avez plus en stock les aliments dans vos propositions ne les faites pas figurer, C'est désagréable et je suis obligée de faire le complément de manquants! quel intéret du drive!!!!!

Répondre au commentaire | Signaler un abus

Email obligatoire

Email incorrect

Thomas

15/06/2016 15h23 - Thomas

Est ce que le site Intermarche Drive va proposer des recettes de cuisine avec : - TOUS les ingredients necessaires a la realisation du plat - LES QUANTITES chaque ingredient necessaires a la realisation du plat Par exemple pour un cake : Ingredients : 3 oeufs, 150g d'emmental rape, 150g d'olives, 2 cuilleres a soupes d'huile. Preparation : verser le lait, la farine, la levure....mais combien ??? C'est dommage par ce que a chaque fois que je vois une bonne recette, je change de site pour en trouver une autre similaire et complete, puis je reviens sur la page principale du drive pour rechercher les autres produits qui ne me sont pas proposes sur la meme page que la recette.

Répondre au commentaire | Signaler un abus

Email obligatoire

Email incorrect

Carnet des décideurs

Testez LeMoniteur.fr en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.
X

Recevez chaque matin tous les faits marquants sur les stratégies digitales, omnicanales et e-commerce des distributeurs et sur les solutions technologiques conçues pour les accompagner.

Ne plus voir ce message
 
Suivre LSA Suivre LSA sur facebook Suivre LSA sur Linked In Suivre LSA sur twitter RSS LSA