Marchés

Avril inaugure une usine Lesieur en Aquitaine

|
Twitter Facebook Linkedin Google + Email Imprimer

Le groupe Avril a inauguré vendredi 15 janvier 2016 une usine Lesieur pour l’embouteillage et le conditionnement des huiles végétales à Bassens, près de Bordeaux. Un investissement d’un montant de 31 millions d’euros.

Le nouveau site dispose d’une capacité de production de 100 millions de litres d’huiles par an.
Le nouveau site dispose d’une capacité de production de 100 millions de litres d’huiles par an.© CEDRIC HELSLY

 

Lesieur a inauguré vendredi 15 janvier 2016 sa nouvelle usine d’embouteillage et de conditionnement d’huiles végétales Lesieur à Bassens (Gironde), en présence du premier ministre Manuel Valls, de Stéphane Le Foll, Ministre de l'Agriculture, de l'Agroalimentaire et de la Forêt et d’Alain Juppé, Maire de Bordeaux. «C’est un moment important pour la métropole bordelaise, a déclaré le Premier Ministre. (…) Le groupe Avril est un exemple de la capacité de l’industrie française à se diversifier et à créer des emplois en gardant un enracinement local».
Le Groupe réunit ainsi sur le même site les activités de sa filiale Saipol – implantée à Bassens depuis 1983 – et de sa filiale Lesieur – basée jusqu’à l’été 2015 dans la commune de Bacalan. Ce pôle agro-industriel intégré de la graine jusqu’à la bouteille d’huile rassemble l’ensemble des activités d’Avril dans le domaine des productions végétales – de la trituration de graines de colza et de tournesol, aux produits alimentaires en vrac (tourteaux, huiles végétales) ou conditionnés (huiles végétales Lesieur), en passant par les énergies renouvelables (biodiesel Diester) et la chimie renouvelable (glycérine végétale).

Un investissement de 31 millions d’euros

D’un montant de 31 millions d’euros, l’investissement historique pour Avril comme pour sa filiale Lesieur, porte à plus de 150 millions d’euros le montant total des investissements réalisés sur le site depuis 2006. La nouvelle usine Lesieur dote le site d’une capacité de production de 100 millions de litres d’huiles conditionnées par an (Frial, Fruit d’Or, Lesieur Cœur de Tournesol et ISIO 4). L’outil industriel de pointe permet en outre de mettre en bouteille et de conditionner, selon les formats, de 1800 à 20 000 bouteilles par heure. Les besoins en huiles raffinées nécessaires à la confection des produits finis sont directement assurés par l’outil de raffinage de Saipol, désormais sur place. Le nouveau pôle agro-industriel d’Avril dans le sud-ouest compte 200 collaborateurs, incluant les 94 collaborateurs de la nouvelle usine Lesieur. « Je salue le sens de l’engagement d’Avril qui a mis l’emploi et l’environnement au cœur de son projet », a conclu Manuel Valls avant de signer avec  les représentants d’Avril, le ministère de l'Agriculture, de l'Agroalimentaire et de la Forêt, et le ministère de la Ville, de la Jeunesse et des Sports une convention de partenariat dans le cadre de la charte «Entreprises & quartiers».

Réagir

Pseudo obligatoire

Email obligatoire

Email incorrect

Commentaire obligatoire

Captcha obligatoire

Testez LeMoniteur.fr en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Toutes les actus de la consommation et de la distribution

je m’inscris à la newsletter

 
Suivre LSA Suivre LSA sur facebook Suivre LSA sur Linked In Suivre LSA sur twitter RSS LSA