Azoya : un pont pour les e-marchands entre la France et Chine

|
Twitter Facebook Linkedin Google + Email Imprimer

Azoya est un fournisseur de solutions de cross border à destination des e-marchands. L'entreprise a vocation à les accompagner dans le déploiement de leur activité e-commerce en Chine, un marché au potentiel colossal. Depuis le développement de la plateforme jusqu'au SAV, Azoya s'occupe de tout à la place du e-commerçant.  A l'occasion de l'évenement annuel "Les BigBoss font du Ski" qui s'est tenu du 11 au 13 décembre 2015, Stéphane Rouquette, co-fondateur de la société, revient sur les principaux atouts de cette solution.

Azoya dispose d’une équipe de 170 personnes en Chine
Azoya dispose d’une équipe de 170 personnes en Chine

Déployer une activité e-commerce en Chine facilement, et de manière sécurisée, telle est en somme la promesse d’Azoya, entreprise créée en 2013 et présente en France depuis 2014. La société a été co-fondée par Stéphane Rouquette, et ce dernier a de quoi convaincre : « Pourquoi un e-marchand ou un retailer viserait le marché espagnol par exemple, quand il peut adresser ses produits à la Chine, où il existe un potentiel de 300 millions de clients dont le salaire moyen équivaut à celui des Français. Mais pour de nombreux distributeurs, en ligne ou hors ligne, la Chine fait peur ». C’est notamment pour répondre à la crainte de certains marchands qu’Azoya a été créée. Mais aussi en réponse à une demande croissante des consommateurs chinois en produits occidentaux. Une tendance qui remonte en réalité à 2008. La crise du lait frappe alors de plein fouet la Chine, et les consommateurs chinois se tournent massivement vers l’extérieur pour se procurer du lait de qualité. « Tout s’est accéléré en 2012, mais les sites n’étaient pas optimisés pour la Chine, les moyens n’étaient pas adaptés et la logistique n’était pas en place », explique Stéphane Rouquette.

Depuis le développement du site jusqu’au SAV

Azoya intègre toutes les solutions permettant de répondre à ces problématiques. Depuis le développement du site pour le compte du client, en passant par le paiement, la logistique, le management des réseaux sociaux, et même le SAV, l’entreprise disposant par ailleurs d’une équipe de 170 personnes en Chine. Car selon Stéphane Rouquette c’est la condition sine qua none pour la réussite d’une stratégie de déploiement en Chine : « il n’est pas possible d’investir le marché chinois sans avoir d’équipes présentes en Chine ». Un avantage, d’autant qu’au préalable de toute stratégie d’investissement du marché chinois, Azoya estime le potentiel commercial des produits de l’entreprise via ses équipes chinoises, chargées en effet d’analyser le catalogue de produits du marchand.

Du conseil en stratégie commerciale

Basée à Shenzhen, dans la province du Guangdong, Azoya apporte aussi aux marchands une expertise quant à la stratégie commerciale à adopter pour développer l’activité et les revenus du site. « Nous identifions quels produits se vendent le mieux sur la plateforme, et décidons en collaboration avec le marchand de les mettre davantage en avant ». De son côté, l’e-acheteur règle avec la devise nationale, le Renminbi (RMB), et Azoya se charge de reverser à l’entreprise la somme une fois convertie en euro, et supporte le coût du change. Son modèle économique est simple, et repose sur une commission variable, au cas par cas, mais se situe globalement autour de 20% sur le montant des ventes. Pour l'heure, Azoya possède un portefeuille composé de 30 clients dans le monde entier depuis l'Allemagne, en passant par l'Australie, jusque la France.  

Testez LeMoniteur.fr en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.
X

Recevez chaque matin tous les faits marquants sur les stratégies digitales, omnicanales et e-commerce des distributeurs et sur les solutions technologiques conçues pour les accompagner.

Ne plus voir ce message
 
Suivre LSA Suivre LSA sur facebook Suivre LSA sur Linked In Suivre LSA sur twitter RSS LSA