Babykiwi Nergi, le nouveau fruit qui débarque en rayon.

|

Ce n’est pas tous les jours que cela arrive ! Un nouveau fruit est sur le point de débarquer en rayon. Il s’agit du Babykiwi Nergi, issu de 20 ans de travail de développement et d’adaptation. Les consommateurs pourront le découvrir à partir de la fin du mois d’août, période qui marque le début de la saison.

Près d’un million de barquettes de BabyKiwi Nergi de 125 grammes seront disponibles à la vente à partir du 25 août 2015
Près d’un million de barquettes de BabyKiwi Nergi de 125 grammes seront disponibles à la vente à partir du 25 août 2015

20 ans ! En aboriculture, c’est le temps qu’il faut pour mettre au point une nouvelle espèce variétale et la lancer sur le marché. C’est dire si la commercialisation à grande échelle  à partir du mois de septembre prochain du babykiwi Nergi, dernier né au rayon des fruits, constitue un évènement. « Après deux années d’évaluation commerciale, le produit va enfin être mis en avant dans la plupart des enseignes », s’enthousiasme François Lafitte, producteur et président de la coopérative Scaap Kiwifruits de France.

De la taille d’une cerise

Concrètement près d’un million de barquettes de 125 grammes seront disponibles à la vente à partir du 25 août. La saison durera jusqu’au début du mois de novembre. Ces mini fruits de la taille d’une cerise seront implantés aux côtés des baies fruitières à un prix de vente comparable à celui d’une barquette de framboises ou de myrtilles, soit environ 2,50€.

Un fruit originaire de Chine

Le baby kiwi Nergi est le résultat d’une amélioration variétale issue d’un matériel végétal originaire de Chine mis au point par le centre de recherche néo-zélandais Plant&Food  Research. A partir de 2005, la société de recherche et développement Sofruileg obtient la licence d’exploitation. Depuis 2009, la production se développe sur près de 150 hectares, principalement dans le sud-ouest de la France où le climat tempéré est tout à fait adapté à la culture, mais également en Italie, au Portugal et aux Pays-Bas.

Le Sud-Ouest de la France, région idéale pour la production

Une centaine de producteurs se sont lancés dans l’aventure, dont une majorité font partie de la coopérative Scaap Kiwifruits de France. Certains d’entre-eux n’ont d’ailleurs pas hésité à arracher pommiers, abricotiers et pêchers pour développer le baby kiwi Nergi. « Fragilisé par la concurrence espagnole, le secteur arboricole français, se trouve dans une situation difficile. Le babykiwi Nergi permet aux arboriculteurs de valoriser leur production», explique François Lafitte. Autre avantage de taille : l’arbre est suffisamment rustique pour se dispenser de tout traitement phytosanitaire.

Une ambitieuse campagne de communication

Dans un marché du snacking en pleine explosion, le babykiwi Nergi devrait sans trop de difficulté répondre aux attentes de plus en plus fortes des consommateurs pour des produits sains. Reste cependant à le faire connaître. Un plan ambitieux a donc été concocté qui se traduira par des animations en points de vente. Au programme dégustations, distribution de fiches recettes, de shopping bags et de stylos, mise en place de stop rayons. Sur le web, une campagne va également être activée avec l’achat d’espaces publicitaires sur des sites food leaders. Un site internet ainsi qu’une page Facebook vont également être lancés. Enfin, au mois de septembre une opération évènementielle est programmée de façon à créer le buzz…

 

Testez LeMoniteur.fr en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Toutes les actus de la consommation et de la distribution

je m’inscris à la newsletter

X

Recevez chaque semaine l’essentiel de l’actualité des marchés, des distributeurs et des fournisseurs de produits alimentaires.

Ne plus voir ce message