baromètre mensuel

- 3 %

C'est la baisse de chiffre d'affaires enregistrée entre le 2 et le 29 mai 2005 par rapport à la même période de l'année précédente et sur les produits de grande consommation et du frais libre-service.

L'AVIS DE ACNIELSEN

« La conjoncture est difficile en hypermarchés et en supermarchés », prévient Loïc Becquart, le directeur de relations avec la distribution d'ACNielsen. Sur cette période, le total du chiffre d'affaires produits de grande consommation et frais libre-service s'affiche en baisse de 3 % sur la période du 2 au 29 mai 2005 par rapport à la même période de 2004. Et pour une fois, les ventes des hypermarchés sont négatives (- 1,4 %), comme pour les supers (- 4,9 %). Les ventes de produits non alimentaires (équipement de la maison, de la personne et loisirs) ont été bien meilleure grâce à la fête des Mères revenue en mai cette année. Ceci explique la bonne tenue de l'évolution du chiffre d'affaires tous produits (+ 1,3 % en hypers et supermarchés) sur le mois de mai. En cumul à date, on retombe à - 1,2 % depuis le début de l'année en produits de grande consommation et frais libre-service. Les volumes sont, quant à eux, négatifs, à - 0,3 %. « Une confirmation de l'impact baisse des prix de l'ordre de 0,9 % », note Loïc Becquart. À noter que globalement les marques de distributeurs se stabilisent à 25,7 % des ventes valeurs. Mais surtout, le ralentissement de la croissance du hard-discount se confirme, puisque sa part de marché en PGC + FLS revient à 13,9 %, contre 14,3 % sur la période précédente.

Testez LeMoniteur.fr en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Toutes les actus de la consommation et de la distribution

je m’inscris à la newsletter

Article extrait
du magazine N° 1914

Couverture magasine

Tous les jeudis, l'information de référence de la grande consommation Contactez la rédaction Abonnez-vous