baromètre mensuel

- 0,3 %

C'est la variation de chiffre d'affaires enregistrée entre le 26 juin et le 24 juillet 2005 par rapport à la même période de l'année précédente et sur les produits de grande consommation et du frais libre-service.

L'avis de ACnielsen

Les rayons produits de grande consommation et le frais libre-service repassent en négatif (- 0,3 %) sur la période 8 (27 juin au 24 juillet). Les hypers (+ 3,5 %), aidés par l'attractivité des promotions des rayons non alimentaires, confirment qu'ils résistent beaucoup mieux que les supermarchés (- 4,7 %). En cumul à date, le secteur recule de 0,8 %, avec des hypers à + 1,8 % et des supermarchés à - 3,8 %. « Dans plusieurs pays européens, au contraire, la croissance repart sur le premier semestre : Belgique, Portugal, Italie par exemple », note ACNielsen.

Sur la période, on note une bonne performance des boissons et des surgelés sucrés grâce à la météo. Le frais non laitier poursuit sa croissance. Les marques de distributeurs sont aussi en hausse (+ 5,2 %), tirées par les premiers prix (+ 23,2 %).

Quant au hard-discount, il continue sa décélération avec une part de marché de 13 % sur la période. Avec 93 ouvertures au premier semestre 2005, l'effet parc ressort à + 2,5 % seulement.

Les premières informations concernant le mois d'août semblent meilleures. Les hypers et supermarchés devraient également profiter des promotions de rentrée canon sur le textile enfant, destinées à attirer les familles dans les magasins (jeans, tee-shirt à 3 E...).

Testez LeMoniteur.fr en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Toutes les actus de la consommation et de la distribution

je m’inscris à la newsletter

Article extrait
du magazine N° 1920

Couverture magasine

Tous les jeudis, l'information de référence de la grande consommation Contactez la rédaction Abonnez-vous