BAROMÈTRE MENSUEL

- 5,3 M E

C'est la baisse de chiffre d'affaires enregistrée par le marché des yaourts sur quatre semaines arrêtées au 23 octobre 2005 par rapport à la même période en 2004.

L'avis de lsa

Encore en recul en valeur de 3,4 %, les ventes de yaourts continuent de plonger. C'est un manque à gagner de 5,3 millions d'euros pour ce marché. Les eaux plates nature, période après période, confirment leur tendance à la baisse (leur valeur recule de 3,6 %). Le sucre, s'il est toujours en recul, se reprend un peu. Il perd sur cette dernière période 2,9 millions d'euros, contre 6,5 millions la période précédente. Du côté des rayons les plus générateurs de croissance, le trio de tête évolue peu, si ce n'est que sur la dernière période, le café torréfié ravit la première place aux pâtes pressées cuites. Les chewing-gums, grâce aux lancements de produits nouveaux fortement soutenus en investissements publicitaires se hissent dans ce top ten, tout comme le champagne, un signe encourageant pour les fêtes qui s'approchent.

Testez LeMoniteur.fr en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Toutes les actus de la consommation et de la distribution

je m’inscris à la newsletter

Article extrait
du magazine N° 1931

Couverture magasine

Tous les jeudis, l'information de référence de la grande consommation Contactez la rédaction Abonnez-vous