Bata France : 8 offres de reprises

|

Bata France, filiale du groupe canadien, placée en cessation de paiement en novembre 2014, attire les convoitises avec huit offres de reprises, parmi lesquelles celles de Vivarte et d'Eram.

Bata compte 136 magasins en France, dont une bonne cinquantaine en centre-ville. De quoi attirer la convoitise.
Bata compte 136 magasins en France, dont une bonne cinquantaine en centre-ville. De quoi attirer la convoitise.

Bata France, filiale du fabricant et distributeur de chaussures canadien déclarée en cessation de paiement en novembre 2014, après avoir dû faire face à des pertes de 30 millions d’euros cumulées sur quatre ans, attire visiblement la convoitise. Selon le site Internet des Echos, la filiale française fait l’obet de huit offres de reprises, parmi lesquelles Vivarte et Eram. C’est qu’avec ses quelque 136 magasins (pour 91 millions d’euros de chiffre d’affaires en 2013), dont plus d’une cinquantaine en centre-ville, Bata dispose d’implantations souvent intéressantes.

Un premier examen des dossiers le 21 janvier 2015

L’offre la plus généreuse, selon Les Echos, viendrait toutefois en interne, de François de La Ménahèze, patron de Bata France entre 2008 et 2010, rappelé au chevet de la filiale en novembre 2014 : ce dernier serait prêt à reprendre la moitié des boutiques et des salariés (soit 400 sur 800 environ).

Le tribunal de commerce de Nanterre, chargé du dossier, doit, , rendre un premier avis le 21 janvier 2015 après un premier examen des offres. Avec un objectif, toujours selon Les Echos : "aboutir à une solution de reprise vers mars 2015".

 

Testez LeMoniteur.fr en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Toutes les actus de la consommation et de la distribution

je m’inscris à la newsletter

Nos formations

Appels d’offres

Accéder à tous les appels d’offres