Beau bilan 2015 pour Mercadona, le leader de la distribution alimentaire en Espagne

|

Le champion de la distribution alimentaire en Espagne affiche une croissance soutenue de ses ventes et de ses profits en 2015. Déjà leader dans la vente de PGC, la chaîne de supermarchés de Valence a encore accru ses ventes au rayon frais en 2015. 

Le fondateur de Mercadona, Juan Roig, peut avoir le sourire. Son enseigne continue à donner le "la" en Espagne.
Le fondateur de Mercadona, Juan Roig, peut avoir le sourire. Son enseigne continue à donner le "la" en Espagne.© DR

Certes, le temps où Mercadona ouvrait 100 supermarchés par an semble révolu. Pour autant, la chaîne originaire de Valence a quand même réalisé 60 ouvertures l’an dernier. Et surtout les résultats 2015 du principal distributeur espagnol restent spectaculaires avec 20,8 milliards d'euros de chiffre d’affaires, en hausse de +3%, pour un bénéfice net de 611 M€ qui augmente de 12,5%. Enviable, très enviable même !

Priorité aux produits frais

Le choix stratégique de renoncer à l’internationalisation pour augmenter les parts de marché des 1.574 supermarchés dans le frais paraît porter ses fruits. Ainsi dans le poisson, des accords ont été conclus avec 50 criées en Espagne et dans les fruits et légumes le nombre de fournisseurs est passé de 50 à 250. "Nous avons encore beaucoup de choses à améliorer, mais Mercadona va bien", s’est du reste félicité Juan Roig, le PDG, lors de la présentation des résultats, début mars.

2,5 fois plus gros que Dia et Carrefour en PGC

Dans le frais, la boulangerie et la boucherie sont les deux chantiers prioritaires, ceux où les parts de marché ont le moins progressé par rapport aux objectifs. Concernant les PGC, la chaîne s’arroge selon Kantar 22,9% de parts de marché contre 8,7% à Dia et 8,5% à Carrefour (sur les 9 premiers mois de 2015).

1430 euros net de salaire minimun

Le groupe, qui redistribue 25% des bénéfices à ses 75.000 travailleurs et seulement 10% au versement des dividendes soigne aussi sa politique sociale avec un salaire minimum à 1.430 € net, plus deux mois de primes sur objectifs.    

Testez LeMoniteur.fr en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Toutes les actus de la consommation et de la distribution

je m’inscris à la newsletter