Beaugrenelle sera cédé pour 700 M€, mais sans quitter Apsys !

|
Twitter Facebook Linkedin Google + Email Imprimer

Dans le cadre du processus de cession engagé par Gecina (actionnaire majoritaire de la SCI Beaugrenelle), Apsys (promoteur, co-investisseur et gestionnaire) annonce la signature d’une promesse de vente pour l'acquisition de Beaugrenelle aux côtés du Groupe Madar et Financière Saint James. Coût de la transaction : 700 millions d’euros.

La promesse entre le vendeur, la SCI Beaugrenelle a été signée jeudi 20 février. La vente définitive interviendra au cours du 1er semestre 2014
La promesse entre le vendeur, la SCI Beaugrenelle a été signée jeudi 20 février. La vente définitive interviendra au cours du 1er semestre 2014

C’est fait : Beaugrenelle est vendu, ou presque ! Pas vraiment une surprise, puisque le jour même de l’inauguration le 23 octobre 2013, Philippe Depoux, le directeur général de Gecina, investisseur à 75% de Beaugrenelle, avait confirmé la rumeur de mise sur le marché de ce «brillant » actif. Décision justifiée par la spécialisation de son groupe dans les bureaux, plutôt que le commerce. Beaugrenelle vendu, oui mais pour combien ? Pour 700 M€ «acte en mains », répond le communiqué, précisant que c’est la plus importante transaction de France pour un actif commercial unique. Beaugrenelle est vendu, mais à qui ? A un consortium composé d’Apsys, à hauteur de 40%, Groupe Madar, 40%, et Financière Saint James, 20%. Beaugrenelle est donc vendu – au cas où vous ne l’auriez pas encore noté – mais son concepteur Apsys, reste donc actionnaire de la nouvelle adresse shopping de Paris qu’il avait mis tant de cœur à (re) construire. La foncière reste et demeure opérateur de l'actif, en charge de son «asset et property management » pour ne point parler la langue de Molière.

Qui sont Madar et la Financière Saint James

Beaugrenelle est vendu mais… qui est donc Madar s’offrant 40% du joyau du XVe arrondissement. Spécialisé dans l’investissement à vocation patrimoniale, «le Groupe Madar assure depuis un demi-siècle la promotion et la rénovation d’immeubles anciens en centre-ville, principalement à Paris. Le Groupe Madar détient également un portefeuille de 300 actifs commerciaux orientés notamment sur les commerces haut-de-gamme de pied d’immeubles, essentiellement à Paris. ». Quant à la Financière Saint James, les initiés savent que c’est la holding patrimoniale de Michaël Benabou, co-fondateur de vente-privee.com et chargé du développement commercial aux Etats-Unis du site leader de la vente en ligne. Nul n’essaie de cacher sa satisfaction. « Nous avons été séduits par la dimension iconique de Beaugrenelle, son positionnement atypique, sa conception ambitieuse qui en font un lieu à fort potentiel de création de valeur. Le Groupe Madar fera bénéficier le consortium de sa connaissance de l’immobilier commercial haut-de-gamme », se réjouit Alain Madar, Président du Groupe Madar. Tandis que Michaël Benabou, Président de la Financière Saint James se déclare «heureux de rejoindre le tour de table de Beaugrenelle, actif emblématique qui porte haut les couleurs du commerce physique ».

Déjà 3,7 millions de visiteurs

Maurice Bansay, Président fondateur d'Apsys, promoteur, co-investisseur et gestionnaire de Beaugrenelle s’associe évidemment à cette liesse : «Je suis très heureux de ce partenariat et de la stabilité patrimoniale de long terme qu’il procure à cet actif unique que nous avons conçu. Apsys pourra ainsi mettre en œuvre tout son talent de management pour consolider le positionnement inédit de grand magasin du 21ème siècle de Beaugrenelle et accroître son rayonnement national et international ». Beaugrenelle connait, 4 mois après son ouverture, «un vif succès depuisle 23 octobre 2013, assurent ses concepteurs. Son concept inédit de grand magasin du 21ème siècle a séduit 3,7 millions de visiteurs à fin janvier 2014. Les points de vente de Beaugrenelle se sont inscrits d'emblée dans le classement de tête des enseignes en termes de performances. ». Situé dans le XVème arrondissement de Paris, face à la Seine et à deux pas de la Tour Eiffel, Beaugrenelle accueille, sur 50 000 m2, une collection de 100 enseignes, dont le flagship de Marks & Spencer en France.

Façon Madame de Sévigné !

Voulez-vous plus de détails sur cette vente de Beaugrenelle ? Alors apprenez que «la promesse entre le vendeur, la SCI Beaugrenelle (détenue à 75% par Gecina et à 25% par la SCI Pont de Grenelle, elle-même détenue par Foncière Euris/Rallye, Paris Orléans et Apsys) et les nouveaux investisseurs a été signée jeudi 20 février. La vente définitive interviendra au cours du 1er semestre 2014 ». Que cela reste entre nous mais pour cette opération, les acquéreurs ont été conseillés par BNPP Corporate Finance et le cabinet d'avocats Herbert Smith Freehills. Pour le coup… Beaugrenelle sera vendu d’ici l’été. Et vous ne pourrez pas dire, comme écrivait Madame de Sévigné, que l’on ne vous aura pas informé de la chose «la plus étonnante, la plus surprenante, la plus merveilleuse …/… la plus digne d'envie : enfin une chose dont on ne trouve qu'un exemple… » !

 

Testez LeMoniteur.fr en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Toutes les actus de la consommation et de la distribution

je m’inscris à la newsletter

X

Recevez tous les quinze jours l’actualité des centres commerciaux et foncières, surfaces commerciales, artères commerçantes et centres-villes.

Ne plus voir ce message
 
Suivre LSA Suivre LSA sur facebook Suivre LSA sur Linked In Suivre LSA sur twitter RSS LSA