Beauté: les ambitions de Tmall en 7 chiffres clefs

|
Twitter Facebook Linkedin Google + Email Imprimer

En Chine, les ventes de cosmétiques de Tmall ont augmenté de 60% en 2018. La plateforme d’Alibaba veut continuer à développer son offre cette année et ambitionne l’ouverture de 1000 boutiques en ligne dédiées à des marques beauté.

Tmall veut ouvrir 1000 boutiques en ligne dédiées à des marques de beauté en 2019.
Tmall veut ouvrir 1000 boutiques en ligne dédiées à des marques de beauté en 2019.© 123rf/ Piotr Trojanowski

A l’occasion de son beauty summit annuel en Chine, Tmall a dévoilé ses ambitions sur le marché de la beauté et a argumenté son discours de données chiffrées pour séduire les marques cosmétiques.

60%, l’augmentation des ventes de cosmétiques sur Tmall en 2018

Cette progression phénoménale incite la plateforme d’Alibaba à accélérer son développement sur ce marché de la beauté. Elle est plus forte que celle du marché chinois. En effet, selon une présentation de Kantar Worlpanel lors du sommet, les ventes en ligne de cosmétiques en Chine ont augmenté de 46%, celles du soin de 40% et celles des produits d’hygiène de 37%. Un engouement pour la beauté qui devrait se poursuivre dans les prochaines années. Selon le rapport de Kantar, les nouveaux consommateurs que sont la génération Z présentent un vrai potentiel pour les marques cosmétiques. Par exemple, les jeunes femmes de ce groupe d’âge seraient plus enclines que leurs aînées à dépenser plus pour des rouges à lèvres.

3000, le nombre de marques beauté présentes sur Tmall en 2018

Sachant que la plateforme propose au total 180 000 marques, la beauté présente encore un fort potentiel de développement.

1000, c’est le nombre de boutiques en ligne dédiées à des marques de beauté que Tmall veut ouvrir en 2019

Pour atteindre cet objectif, Tmall a déjà signé des partenariats avec des géants cosmétiques. Parmi les marques qui ouvriront des flagships sur la place de marché en 2019, citons Barnängen (Henkel), Oriental Therapy (Procter & Gamble), Tom Ford, Glamglow, les marques japonaises Cosme et d-program et la marque coréenne Primera.

50 marques de niche coréennes dans un flagship

Comme en Europe, la beauté coréenne (K-beauty) a le vent en poupe en Chine. C’est pourquoi la Korean small & medium business corporation (SBC), organisme qui fait la promotion des PME coréennes, a l’intention d’ouvrir une boutique sur Tmall pour mettre en avant une cinquantaine de petites marques de beauté coréenne.

1 milliard de yuans, le chiffre d’affaires à dépasser

Tmall veut aider les leaders de la beauté à augmenter leurs ventes afin qu’elles dépassent cette année le milliard de yuans (130 millions d’euros). Tmall veut travailler plus particulièrement avec dix marques de luxe dont Lancôme, Estée Lauder, SK-II et Olay.

100 millions de yuans de ventes en 1 jour

C'est le chiffre d'affaires qu'ont dépassé 30 marques de beauté sur Tmall lors du Singles' Day 2018 selon Retail in Asia. Ce jour de promotions en ligne qu'Alibaba a inventé il y a une dizaine d'années est devenu une institution en Chine. Et c'est sur Tmall que les plus fortes ventes sont encore réalisées.

58 000 rouges à lèvres Givenchy vendus en 12h, la dernière performance en date

Selon Inside Retail Asia, Givenchy, nouveau venu sur Tmall, a battu le record du singles’ day en vendant 58 000 rouges à lèvres en 12 h le 1er mars dernier. Cela représente un chiffre d’affaires de 16 millions de yuans (2,12 millions d’euros). Forcément ce genre de performance attire les marques cosmétiques. En Chine, près de 700 millions de consommateurs utilisent Tmall. Selon la filiale d'Alibaba, 80% des marques présentes sur Tmall choisissent de lancer d'abord leurs nouveautés sur cette plateforme.

 

Testez LeMoniteur.fr en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.
 
Suivre LSA Suivre LSA sur facebook Suivre LSA sur Linked In Suivre LSA sur twitter RSS LSA