Beiersdorf met fin à son activité maquillage Nivea en Allemagne

|

Le groupe allemand a annoncé vendredi un programme d'investissement et de recentrage sur les produits de soin en Allemagne, son cœur de métier. Cette décision implique alors la fin de la commercialisation du maquillage en Allemagne seulement, d'ici fin 2011. Les filiales à l'étranger pouvant décider elles-mêmes de suivre ou non le mouvement, précise le groupe. "Nous aurions dû beaucoup investir" dans les maquillages pour rester compétitifs et y avoir une part de marché conséquente, a expliqué un porte-parole du groupe, donc "nous nous retirons de ce segment". Selon un analyste de Bankhaus Lampe, le maquillage représentait quelque 2% du chiffre d'affaires de la marque. Au total, Beiersdorf prévoit "des investissements conséquents dans les marques de soins du corps et de la peau" ainsi « qu’un recentrage et une harmonisation du portefeuille". D'ici 2012 l'ensemble de ces mesures vont représenter un coût de 270 millions d'euros, selon la société, qui a réalisé l'an dernier un chiffre d'affaires de 5,7 milliards d'euros. L'exercice 2010 sera impacté à hauteur d'environ 120 millions d'euros, a précisé le groupe. Par ailleurs, le groupe a annoncé une série de changements dans sa direction, avec notamment le départ de son directeur financier Bernhard Düttmann, remplacé par Ulrich Schmidt à partir du 1er janvier 2011 et la nomination d'un membre du directoire sur les pays émergents, Ümit Subasi.

Testez LeMoniteur.fr en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Toutes les actus de la consommation et de la distribution

je m’inscris à la newsletter

Nos formations

X

Produits techniques, objets connectés, électroménager : chaque semaine, recevez l’essentiel de l’actualité de ces secteurs.

Ne plus voir ce message