Marchés

Bel commence bien l’année 2014

|
Twitter Facebook Linkedin Google + Email Imprimer

RÉSULTAT Le chiffre d’affaires du groupe fromager s’inscrit en hausse de 3,5 % à 664 millions d’euros au premier trimestre 2014. Une performance due à la vitalité des marques cœur (Vache qui Rit, Babybel) et à son maillage territorial.

Croissance du chiffre d'affaires de 3,5 % au premier trimestre 2014
Croissance du chiffre d'affaires de 3,5 % au premier trimestre 2014

En Europe de l’Ouest, la croissance du chiffre d’affaires a été soutenue par une bonne dynamique de volumes de ses marques fortes (Vache qui Rit, Babybel). La baisse des résultats enregistrée sur les marchés d’Europe du Nord et de l’Est est due à un impact négatif de change. A taux de change comparables, le chiffre d’affaires est stable par rapport à 2013, ce qui montre une bonne résistance du groupe sur ces marchés, malgré les difficultés liées au contexte en Ukraine. La zone Amériques, Asie-Pacifique reste négativement impacté par des effets devises. Hors effets de change, la zone poursuit sa croissance mais à un rythme modéré. En revanche, la zone Proche et Moyen-Orient connaît un début d’année remarquable, avec un taux de croissance à deux chiffres après retraitement des effets de change, et malgré les difficultés de distribution rencontrées sur certains de ses marchés.

Si les conditions de marché restent difficiles avec des prix des matières premières aux plus hauts historiques, une forte volatilité des devises et une instabilité géopolitique persistante dans certaines régions du monde, Bel poursuit ses efforts afin de renforcer son excellence opérationnelle.

Testez LeMoniteur.fr en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Toutes les actus de la consommation et de la distribution

je m’inscris à la newsletter

 
Suivre LSA Suivre LSA sur facebook Suivre LSA sur Linked In Suivre LSA sur twitter RSS LSA