Bel, Fleury Michon et Bongrain au top

|

Fleury Michon, Bel et Bongrain, leaders sur leur secteurs, ont enregistré de bons résultats sur le premier semestre, malgré un contexte économique incertain.

Une crise, mais quelle crise ? Au vu des résultats semestriels des groupes agroalimentaires Bongrain, Bel et Fleury Michon, la croissance est au rendez-vous. Malgré une envolée persistante des cours des matières premières et un contexte économique incertain dans les pays européens, leurs chiffres d'affaires peuvent faire pâlir d'envie : Bel enregistre une croissance de 5,9% sur les six premiers mois, à 1,2 milliard d'euros, Bongrain de + 5,3%, à 1,9 milliard d'euros, et Fleury Michon, de + 7,8% à 345,2 millions d'euros.

Cependant, si Fleury Michon, occupant une place de leader sur des segments d'activités porteurs, opère presque essentiellement sur le marché français en GMS - le pôle international ne représentant que 24,1 millions d'euros -, Bel et Bongrain souffrent davantage sur le continent européen.

« Les zones Grande Afrique (+ 29,3%), Proche et Moyen-Orient (+ 6,1%) ont permis de compenser les hausses des prix des matières premières et l'atonie des marchés d'Europe de l'Ouest (+ 0,5%) », confie le groupe fromager Bel, qui réalise l'essentiel de ses ventes en Europe (789 millions d'euros de chiffre d'affaires).

Chez Bongrain, même analyse : les performances ont été atteintes sur les activités fromagères hors d'Europe. À l'inverse l'activité des pays en situation de crise économique a pesé sur le résultat consolidé.

 

Des perspectives incertaines

Mais tous sont convaincus d'une chose : l'environnement de consommation va rester tendu au second semestre 2012 sur fond de difficultés économiques. Et la demande consommateurs risque de peser sur l'activité de façon plus forte qu'au premier semestre. S'ajoutent à cette situation macro-économique incertaine les cours des matières premières, qui sont repartis à la hausse en juillet. Mais les industriels se disent confiants. Fleury Michon table même sur un chiffre d'affaires annuel en hausse de 7% et sur une marge opérationnelle supérieure à 5%.

Un très bon premier semestre 2012

Fleury Michon Chiffre d'affaires 345,2 M € (+ 7,8% vs 1er semestre 2011) Résultat net 10,4 M € (+ 126%)

Bel CA 1,2 Mrd € (+ 5,9%) Résultat net 62 M € (+ 16%)

Bongrain CA 1,9 Mrd € (+ 5,3%) Résultat net 36,1 M € (- 7,5%)

Sources : industriels

 

Testez LeMoniteur.fr en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Toutes les actus de la consommation et de la distribution

je m’inscris à la newsletter

Article extrait
du magazine N° 2240

Couverture magasine

Tous les jeudis, l'information de référence de la grande consommation Contactez la rédaction Abonnez-vous

X

Recevez chaque semaine l’essentiel de l’actualité des marchés, des distributeurs et des fournisseurs de produits alimentaires.

Ne plus voir ce message