Belgique/Pays-Bas : les drugstores Kruidvat ne vendront plus de cigarettes

|
Twitter Facebook Linkedin Google + Email Imprimer

En Belgique et aux Pays-Bas, l’enseigne néerlandaise Kruidvat a annoncé qu’elle ne vendrait plus de cigarettes dans ses drugstores d’ici fin 2019. Une initiative saluée par la Fondation contre le cancer belge.

En Belgique et aux Pays-Bas, les drugstores Kruidvat vont arrêter de vendre des cigarettes d'ici fin 2019.
En Belgique et aux Pays-Bas, les drugstores Kruidvat vont arrêter de vendre des cigarettes d'ici fin 2019.© Kruidvat

"Santé et Beauté", une devise peu compatible avec "fumer tue". En Belgique et aux Pays-Bas, l’enseigne Kruidvat appartenant au groupe A.S. Watson veut arrêter la vente de cigarettes dans ses drugstores. « Nous nous efforçons d'aider au mieux nos clients à être et rester en bonne santé en leur proposant un assortiment étendu et abordable. La vente de tabac n’est pas compatible avec cette volonté, explique Gerard van Breen, CEO d'A.S. Watson Health & Beauty Benelux. Nous sommes le premier grand distributeur à prendre nos responsabilités en mettant fin dans les deux ans à la vente de tabac dans nos magasins. Nous voulons ainsi contribuer à protéger les enfants de la tentation du tabagisme. Le "sans tabac" doit devenir la nouvelle norme. »

Près de 1200 magasins concernés

En Belgique, l’objectif de Kruidvat est que plus de deux tiers de ses magasins ne vendent plus de tabac d’ici fin 2018, les autres suivront en 2019. D’ores et déjà, les nouveaux magasins et les boutiques rouvrant après rénovation ne vendent déjà plus de tabac. Aux Pays-Bas, Kruidvat arrêtera également la vente de cigarettes d’ici fin 2019. L’enseigne compte plus de 250 magasins en Belgique et quelques 930 aux Pays-Bas. Dans un communiqué de presse, la Fondation contre le cancer belge a salué l’initiative de Kruidvat. « Renoncer volontairement aux gains de la vente de tabac est une décision courageuse », a déclaré  Suzanne Gabriels, expert en Prévention tabac à la Fondation contre le Cancer. Et d’ajouter : « nous espérons que d'autres chaînes de magasins suivront cet exemple, avec le même scénario d'arrêt progressif ou, à tout le moins, en prenant la décision de ne plus exposer les produits de tabac. »

Testez LeMoniteur.fr en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Toutes les actus de la consommation et de la distribution

je m’inscris à la newsletter

 
Suivre LSA Suivre LSA sur facebook Suivre LSA sur Linked In Suivre LSA sur twitter RSS LSA