Belle année 2010 pour les parfumeries françaises

Malgré des résultats décevants en fin d'année, les parfumeries françaises renouent avec la croissance en 2010 avec une reprise de la consommation des parfums et des cosmétiques sous l'impulsion des produits anti-âges et des nouveautés maquillage. Selon NPD Group, les parfums et produits cosmétiques, vendus en parfumerie, enregistrent une croissance de 3 % en 2010 pour un chiffre d'affaires de 2,8 milliards d'euros.

En raison d'une position dominante en France (65 % du chiffre d'affaires en parfumerie), la catégorie des parfums, qui a progressé de 2 % en 2010, génère à elle seule la moitié des revenus de l'industrie de la beauté sélective, soit 1,9 milliard d'euros. Cependant, le marché du parfum est très saisonnier et le temps fort de Noel 2010 a affiché des résultats plutôt décevants. Par contre, après plusieurs années de repli, le marché du soin retouve la chemin de la croissance (+2 %) avec un chiffre d'affaires de 573 millions d'euros, grâce aux produits anti-âge (+8 %). Sur ce segment, les marques ont su créer de l'actualité autour de leurs gammes phares. En revanche les soins du corps et les solaires accusent un sacré coup avec des reculs respectifs de -4 % et -3 %. Enfin, le maquillage reste le marché le plus dynamique de l'année (+5 %).

Si tous les segments progressent, les plus fortes hausses sont enregistrées sur le rouge à lèvres (+8 %) et les vernis (+42 %). Pour Martine Ringwald, Senior Vice Président Beauty NPD, "L'année 2010 a permis au marché des parfums et de la beauté de se redresser après une année 2009 difficile. Certains segments souffrent encore mais l'industrie a témoigné de sa capacité à se renouveler et à créer la nouveauté en misant sur des lancements de produits innovants."

Testez LeMoniteur.fr en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Toutes les actus de la consommation et de la distribution

je m’inscris à la newsletter

Nos formations

X

Recevez chaque semaine l’actualité des secteurs Droguerie, Parfumerie et Hygiène.

Ne plus voir ce message