Bénéfice record pour l’espagnol Inditex (Zara)

|
Twitter Facebook Linkedin Google + Email Imprimer

RÉSULTAT Ce n’est pas la crise pour tout le monde. Une remarque d’autant plus d’actualité en Espagne où la reprise économique n'est pas de rigueur. Pourtant, l'espagnol Inditex, numéro un mondial du textile avec la marque Zara, se porte bien.

Zara Home-façade

17%, c’est la hausse du chiffre d’affaire, à 11,36 milliard d’euros. Un pourcentage finalement assez faible comparé au bond de 27% de son bénéfice net, à 1,65 milliard d’euros ! Inditex a publié avec fierté ces chiffres mercredi 12 décembre, et valant pour les neufs premier mois de son exercice.

Mais les raisons de cette percée ne s’expliquent pas en Espagne, malheureusement. C’est bien l’internationalisation du groupe la cause première de cette croissance, désormais présent dans 86 pays, avec 5 887 boutiques et 116 110 salariés à fin octobre. Avec notamment 360 nouvelles boutiques sur cette période, dans 54 marchés différents. Les marques Zara, Massimo Dutti, Bershka sont notamment les plus concernées.

Le groupe espagnol, déjà numéro un mondial du textile en chiffre d'affaires, a dégagé en 2011 le meilleur bénéfice du secteur, doublant son rival suédois H&M grâce à sa stratégie d'expansion internationale, surtout en Asie.

Zara est particulièrement dynamique avec l’ouverture d’une boutique en ligne en septembre dernier, en Chine.

Le groupe compte désormais lancer les ventes en ligne de Zara au Canada au printemps-été 2013, a-t-il précisé. Il ouvrira également avant Noël, un flagship en France sur les Champs-Elysées.

Testez LeMoniteur.fr en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Toutes les actus de la consommation et de la distribution

je m’inscris à la newsletter

 
Suivre LSA Suivre LSA sur facebook Suivre LSA sur Linked In Suivre LSA sur twitter RSS LSA