Bénéfices en hausses mais ventes décevantes pour Estée Lauder

|

Le groupe de cosmétiques américain Estée Lauder a annoncé jeudi une hausse plus forte que prévu de ses bénéfices trimestriels, malgré un environnement économique difficile sur certains marchés et des ventes un peu décevantes

Estee Lauder logo

Esthée Lauder, propriétaire des marques de produits de beauté ou de parfums Clinique, La Mer ou encore Tom Ford a dégagé un bénéfice net de 178,8 millions de dollars au troisième trimestre de l'exercice décalé 2012/13 (janvier-mars), soit un bond de 37% sur un an.

Le chiffre d'affaires en revanche a progressé de seulement 2% à 2,29 milliards de dollars, quand le marché espérait le voir atteindre 2,33 milliards. "Les produits de beauté de prestige ont continué d'enregistrer des résultats mitigés, et la croissance a globalement ralenti comparé à l'année dernière", a commenté le groupe dans son communiqué.

"En dépit de vents contraires macroéconomiques, en particulier en Europe du Sud et en Corée, et de problèmes de planification des approvisionnements à court terme (...), nous avons enregistré une croissance solide, meilleure que celle du secteur", a néanmoins jugé le directeur général, Fabrizio Freda.

Pour le chiffre d'affaires, le groupe table sur une croissance hors effet de change d'environ 6%, dans le bas de la fourchette de 6% à 7% évoquée précédemment.
 

Testez LeMoniteur.fr en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Toutes les actus de la consommation et de la distribution

je m’inscris à la newsletter