Marchés

Benoit Hamon autorise la redistribution des plats retirés contenant de la viande de cheval

|
Twitter Facebook Linkedin Google + Email Imprimer

Après deux semaines de débats, le ministre délégué à l’économie sociale et solidaire aura réussi à imposer sa volonté de redistribuer les plats retirés à des associations caritatives et trouvé le bon argument juridique.

Benoit Hamon

Depuis le début du scandale de la viande de cheval, plusieurs personnes avaient émis l’idée de distribuer les plats retirés contenant de la viande de cheval à la place de viande de bœuf. Un écho qui avait été jusque-là plus important en Allemagne et dans d’autres pays européens.

Après concertation

Finalement, Benoit Hamon aura eu raison d’insister puisqu’il annonce sur RMC et après une réunion avec Stéphane Le Foll, ministre de l’agriculture et de la forêt, que les plats en question seront bien distribués à des associations. Il précise le cadre de cette autorisation qui fait l'objet d'une "disposition réglementaire qui prévoit qu'on puisse faire le don de produits qui ont connu un défaut d'étiquetage". Il prévient en revanche que ce plan entraînera certainement des coûts pour les associations carritatives qui seront par ailleurs prévenues du contenu des plats préparés: "C’est maintenant aux associations de décider si oui ou non elles acceptent ces dons. Pour les plats surgelés ça nécessite des camions frigorifiques et donc des coûts. On peut donc comprendre que des associations refusent. En tout cas ceux qui bénéficieront de ces plats devront être informés de ce qu’ils vont manger, et qu’on leur dise qu’il s’agit de viande de cheval."

Testez LeMoniteur.fr en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Toutes les actus de la consommation et de la distribution

je m’inscris à la newsletter

 
Suivre LSA Suivre LSA sur facebook Suivre LSA sur Linked In Suivre LSA sur twitter RSS LSA