Benoît Hamon défend sa loi face aux professionnels (vidéo LSA)

|
Twitter Facebook Linkedin Google + Email Imprimer

VIDÉO Lors du colloque LSA sur les négociations commerciales, le 3 octobre, salle Wagram à Paris, le ministre de la Consommation Benoît Hamon a défendu sa loi devant un parterre d’industriels (Unilever, Malongo, Pasquier, Labeyrie, Le Graet...) et de dirigeants d’enseigne (Leclerc, Carrefour, Intermarché, Auchan et Système U) sceptiques sur certaines dispositions. Il a aussi répondu à LSA TV dans les coulisses de l'événement.

Benoit Hamon

Les professionnels, Michel Edouard Leclerc et Serge Papin, de Système U, en tête déplorent l'avalanche de textes qui visent à encadrer les relations commerciales. "Le formalisme administratif, avec le compte rendu des négociations par écrit, on n'a pas fait mieux au pays des soviets", a lancé Michel Edouard Leclerc."Le mieux serait que la DGCCRF soit directement présente aux négociations car nous n'avons pas d'ambition particulière d'enfreindre la loi", a ajouté Serge Papin.

Benoît Hamon, ministre de la consommation, leur répond et indique que le texte, qui devrait être discutée en seconde lecture à l'Assemblée Nationale en décembre, pourra encore faire l'objet d'aménagement. Il indique en substance que "ce n'est pas une feuille de plus qui doit effrayer les professionnels si elle peut contribuer à simplifier la négocation".

 

Testez LeMoniteur.fr en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Toutes les actus de la consommation et de la distribution

je m’inscris à la newsletter

Appels d’offres

Accéder à tous les appels d’offres

 
Suivre LSA Suivre LSA sur facebook Suivre LSA sur Linked In Suivre LSA sur twitter RSS LSA